ASSE : Bernard Caiazzo colle un avertissement à Nasser Al-Khelaifi (PSG)

Le président du conseil de surveillance de l’ASSE, Bernard Caiazzo, espère que son homologue du PSG ne donnera pas son feu vert à la réforme de la Champions League.

Au cours d’un entretien au site Goal, Bernard Caiazzo s’est prononcé sur la réforme de la Champions League, qui octroyait toujours plus d’avantages aux grands clubs européens, notamment une qualification quasiment automatique.

Le président du conseil de surveillance de l’ASSE en a profité pour lancer un signal d’alerte à Nasser Al-Khelaifi, qui serait favorable à cette refonte.

« Nous n’en n’avons pas encore discuté avec Nasser. Le football français a toujours soutenu le Paris Saint-Germain, que ce soit sur la question du fair-play financier, sur les aménagements de calendrier ou sur bien d’autres sujets (…) Nasser est un homme de grande valeur. Je ne peux pas imaginer une seule seconde qu’il veuille nuire à la santé économique de nos clubs. Je ne peux pas croire que la gouvernance du Qatar change tout à coup de philosophie, qui conduirait à des dommages irréversibles pour le football français. »

« Et, surtout, comment supposer que le Paris Saint-Germain va s’engager dans le sillage de clubs qui lui mettent des bâtons dans les roues ? Je crains, d’ailleurs, qu’ils ne cherchent à se servir du PSG, aujourd’hui, avec cette réforme, tout en poursuivant contre lui leur travail de sape dans la coulisse. Nasser, qui est entré au comité exécutif de l’UEFA, est tout sauf naïf… »

R.N.