ASSE : Bernard Caïazzo colle un nouveau tacle à Frédéric Paquet

ASSE : l'avenir de Frédéric Paquet clarifié lundi par les Verts ?

Bernard Caïazzo ne s’en cache pas : le travail de Frédéric Paquet à l’ASSE est en deçà de ses espérances…

Ce n’est pas un secret : Bernard Caïazzo, président du Conseil de Surveillance de l’ASSE, n’est pas le premier fan du directeur général des Verts, Frédéric Paquet, intronisé en janvier 2018 et avec qui les relations se sont sérieusement tendues au fil du temps.

Il y a quelques semaines, Caïazzo avait même envoyé un SMS, par erreur, à l’ancien dirigeant lillois où il critiquait ouvertement son travail. Loin de bercer dans l’hypocrisie sur son cas, l’acolyte de Roland Romeyer a remis le couvert dans les colonnes du Progrès.

« Je ne fais pas de sentiments »

A la question de savoir s’il était satisfait du travail de Paquet, Caïazzo a répondu sans détour : « Je juge aux résultats. Je ne fais pas de sentiments. Avec mon frère, ce serait pareil. J’estime que nos ressources de marketing doivent atteindre une vingtaine de millions d’euros d’ici 2021. Le job de Frédéric Paquet, c’est ça. On est loin, notamment sur le digital, d’avoir le bon fonctionnement ». Une manière polie de dire qu’il n’est pas convaincu.

Recruté à l’époque pour soulager un Roland Romeyer fatigué et proche du burn-out, Frédéric Paquet s’est retrouvé relégué au second plan avec le retour aux affaires ces derniers mois du président du Directoire…

Arnaud Carond