ASSE : Bernard Caïazzo en veut-il à Frédéric Thiriez ?

Le co-président de l’ASSE Bernard Caïazzo, qui est aussi président de Première Ligue, serait agacé en coulisses par un agissement récent de Frédéric Thiriez, le grand patron de la LFP.

C’est le quotidien Aujourd’hui en France qui fait état du dossier. Rappel des faits. Première Ligue, le syndicat des clubs de Ligue 1 (toute l’élite sauf Guingamp), a choisi le nouveau directeur général exécutif de la LFP en la personne de Didier Quillot. L’ex-patron d’Orange et candidat malheureux à la présidence de France Télévisions, l’a en effet emporté devant Robin Leproux mais le scrutin a été beaucoup plus serré que prévu et ce choix doit encore être validé par le conseil d’administration de la LFP ce mardi.

« S’il continue comme ça, Thiriez ne finira pas l’année »

Hier, Frédéric Thiriez imaginait même soumettre les deux noms au vote. Initiative qui aurait déclenché l’agacement de Bernard Caïazzo, pour qui la Ligue doit se contenter d’enregistrer le verdict de cette sorte de primaire organisée au sein du syndicat. « C’est une nomination, pas une élection, dit-on à la Première Ligue. S’il continue comme ça, Thiriez ne finira pas l’année. On le révoquera avant. »

Denisot prêt à sauter sur l’occasion ?

Le journal francilien ajoute que le nom de Michel Denisot, représentant de la FFF au sein de la Ligue, revient régulièrement pour succéder à Thiriez. L’ancien président du PSG ne serait pas contre non plus viser la succession de Noël Le Graët à la tête de la Fédération, ce dernier devant annoncer après l’Euro s’il brigue ou non un nouveau mandat.