par Bastien Aubert

ASSE : ce pacte très encombrant scellé avec Arsenal pour Saliba

William Saliba, qui fait partie du groupe de l'ASSE pour le 8e de finale de Coupe de France à Monaco (20h55). Le défenseur central (18 ans) jouera-t-il seulement ?

Claude Puel n’a pas soldé son différend avec Timothée Kolodziejczak. Le défenseur (plus très) polyvalent de l’ASSE est encore absent du groupe retenu pour le déplacement à Monaco en 8e de finale de la Coupe de France (20h55). 

Un protocole handicapant pour l’ASSE

En revanche, William Saliba fait bel et bien partie du court voyage en Principauté... où il s’était donné une fissure du cinquième métatarse le 3 novembre dernier (1-0). Le défenseur central (18 ans) avait déjà manqué une longue période, 19 mai au 25 septembre 2019... sur injonction d’Arsenal. L’Équipe, dans son édition du jour, rappelle que le club anglais a accepté de le laisser en prêt dans son club formateur cette saison en obtenant le droit de veiller sur lui. De très (trop ?) près. 

Puel voulait déjà lancer Saliba à Charléty

Plusieurs fois, les Gunners ont ainsi retardé le retour du crack de l’ASSE en vertu d’un protocole mis en place par les deux clubs lors de sa vente le 25 juillet dernier. « Puel souhaitait le relancer contre le Paris FC le 18 janvier (3-2) mais il ne l’a finalement pas fait, explique le quotidien sportif. Toujours en application de l’accord passé entre les deux clubs, Saliba avait dû retourner à Londres dans la semaine. » Ce soir, la présence de Saliba dans le groupe de l’ASSE ne lui donnera donc aucune certitude de fouler la pelouse de Louis II. Si tel est le cas, ce ne serait alors que son 26e match raté cette saison...