ASSE : coup de projecteur sur Oleksandria, l’adversaire européen des Verts

true

Les deux confrontations avec les Ukrainiens d’Oleksandria, en déplacement ce jeudi dans le Chaudron, s’annoncent décisives pour la suite du parcours de l’ASSE en Ligue Europa. Eclairage.

Le football ukrainien se porte bien. Lors de lac dernière trêve internationale, la sélection dirigée par Andrei Chevchenko, l’ancien buteur du Dynamo Kiev et du Milan AC, a obtenu son billet pour l’Euro 2020 en dominant le Portugal (2-1) malgré le 700e but en carrière de Cristiano Ronaldo.

Les Portugais devront écarter la Serbie le mois prochain pour terminer à la 2e place de leur groupe. Dans les compétitions de clubs, les Ukrainiens n’ont plus fait parler d’eux depuis quelques années. La dernière fois, c’était en 2015, avec Dniepropetrovsk.

« Kolo » a de bons souvenirs des Ukrainiens

Après avoir écarté l’ASSE en phase de poules, le Dnipro s’était hissé en finale mais il avait été battu à Varsovie par le FC Séville (2-3) d’Unai Emery, Benoït Trémoulinas et… Timothée Kolodziejczak, qui avait disputé l’intégralité de la rencontre, remportée grâce au doublé du Colombien Carlos Bacca.

Mais l’adversaire qui se rend dans le Chaudron ce jeudi à 18h55, Oleksandria, est un novice sur la scène européenne. 4e du dernier championnat, il était directement qualifié pour les poules, comme l’ASSE. Et il compte le même nombre de points que l’ASSE après deux journées. Dans ses rangs, le prochain adversaire européen des Verts compte trois internationaux : le gardien ukrainien Yuri Pankiv, doublure de Pyatov en sélection, le latéral azeri Pavlo Pazayev et le défenseur central letton Kaspars Dubra.

Une défaite contre Kiev (0-1) ce week-end

Après 11 journées, Oleksandria, battu par le Dynamo Kiev (0-1) le week-end dernier, pointe à la 4e place de son championnat, dominé par Donetsk. Le club, appelé Polihraftekhnika jusqu’en 2003, n’a rejoint la Premier-Liga qu’en 2015. Reconstruit en 1998, son stade, le Nika Stadium, d’une capacité de 7 000 places, n’étant pas homologué pour les compétitions européennes, c’est à Lviv que les Ukrainiens avaient reçu La Gantoise (1-1), après leur défaite initiale à Wolfsburg (1-3), et qu’ils devraient accueillir les Verts, le 7 novembre prochain.

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000