ASSE : François Clerc explique son projet pour Andrézieux (National 2)

false

Invité de l’émission Club ASSE sur TL7, l’ancien défenseur stéphanois aux 13 sélections en équipe de France s’est exprimé sur son nouveau rôle de président au sein de l’ASF Andrézieux.

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2013 avec l’AS Saint-Etienne, Francois Clerc était l’invité de l’émission Club ASSE sur TL7 mardi dernier. Il est revenu sur le projet et les ambitions de son nouveau club, l’ASF Andrézieux, dont il vient de prendre la présidence. « Ce projet était un souhait du club et de la municipalité, a-t-il expliqué. L’objectif est d’abord de professionnaliser le club, de lui permettre d’accéder en National, pour ensuite envisager encore plus haut. La montée sera difficile, l’équipe est au coude à coude avec deux autres prétendants, la fin de saison va être serrée. On a des finales à jouer, on essaye de réunir toutes les conditions pour réussir cette montée cette année ».

Objectif L2

François Clerc a terminé sa carrière de joueur il y a à peine un an en Ligue 2 avec le Gazélec d’Ajaccio. Et c’est tout naturellement qu’il se lance vers ce nouveau défi. « Piloter un club, j’y pensais déjà avant. Alors que beaucoup de joueurs se tournent vers le poste d’entraîneur à la fin de leur carrière, je me suis toujours plutôt intéressé à la gestion d’un club. Être proche de Saint-Etienne, dans un bassin économique important et une région qui vit pour le football, nous permet d’avoir tous les ingrédients nécessaires pour que le club grandisse. Ses infrastructures sont très bonnes avec le stade de l’Envol. » Après avoir fait sensation en éliminant Marseille en Coupe de France en janvier, à Geoffroy-Guichard, la fin de saison d’Andrézieux, revenu dans la course à la montée en National, s’annonce palpitante. « Il est clair qu’une montée en National accélérerait le projet, mais si ce n’est pas cette année, on fera tout pour que ce doit la saison prochaine », soutient François Clerc.

 Il veut renforcer le partenariat avec l’ASSE

Alors que l’ASF Andrézieux et l’ASSE sont déjà en partenariat, lequel doit prendre fin en juin, des discussions vont être entamées pour une prolongation. « On a beaucoup à apprendre de l’ASSE, explique l’ancien défenseur. On veut aussi mettre en place une cellule de recrutement pour aller chercher des joueurs qui n’ont pas pu atteindre les grands clubs, afin de les relancer. On se rend compte qu’il y a beaucoup de joueurs qui n’arrivent pas à percer au haut niveau mais qui explosent par la suite un cran en dessous du monde professionnel. Romain Hamouma est un exemple. Il était passé par Besançon et Laval après le centrer de formation de Sochaux. On essaye de récupérer ces joueurs et de faire en sorte qu’ils s’épanouissent. C’est un projet qui fédère beaucoup de monde. Grâce aux autres actionnaires (ndlr : l’industriel Jean-Louis Desjoyaux notamment), on arrivera sur le long terme à mettre en place quelque chose de stable. On est plus forts à plusieurs.»

Également invité sur le plateau de Club ASSE, l’ancien stéphanois Fousseni Diawara a tenu a encourager François Clerc dans son projet : « C’est vraiment remarquable ce qu’il fait. Il est jeune. S’il arrive à diriger ce club avec la même détermination qu’il avait en tant que joueur, le club d’Andrézieux va forcément sortir de l’amateurisme et pourquoi pas atteindre un jour cet objectif de Ligue 2. Je lui souhaite le meilleur. »

Nathan VACHER