ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Les Verts rêvent tout haut »

L’ASSE a repris sa 4e place à l’OM hier soir en s’imposant à Reims (2-0). Notre correspondant souligne sa belle prestation et met en avant le discours plein d’ambition de Jean-Louis Gasset en Champagne.

« Champagne ! En s’imposant à Reims, l’ASSE a confirmé ses bonnes dispositions de cette fin de saison. A cinq matches du terme, l’Europe n’est plus très loin pour les Verts qui ont écarté un concurrent direct hier soir. Les Rémois peuvent s’en vouloir : non seulement ils sont passés à côté de leur match, mais ils ont commis de grosses erreurs sur les deux buts inscrits par Rémy Cabella et Engels contre son camp. L’ASSE n’en demandait pas tant.

L’erreur de relance d’Edouard Mendy sur l’ouverture du score a été le premier tournant d’une rencontre jusque-là fermée, et c’est le duo Cabella-Khazri, présent sur les deux buts, qui a fait très mal aux promus. La prestation du premier a été prépondérante. Opportuniste pour prolonger dans les filets rémois la frappe de Khazri repoussée par Mendy, Cabella a récupéré le ballon qui a débouché sur le second but des Verts.

Le duo Cabella-Khazri donne le tempo

Impliqué et agressif sans le ballon, conquérant et inspiré balle aux pieds, « RC7 » a été la locomotive des Verts sur ce match, et Khazri, décisif à chaque rencontre depuis son retour, l’a parfaitement secondé. « C’est maintenant qu’il faut appuyer », avait dit Jean-Louis Gasset avant la rencontre, tout en insistant sur ce qu’il attendait de ses cadres.

Ceux-ci ont répondu présent à Reims, et tous reviennent en forme au bon moment, qu’il s’agisse de Cabella, de Khazri, de Loïc Perrin, de Mathieu Debuchy ou de Yann M’Vila. Timothée Kolodziejczak, lui, sera suspendu pour la prochaine rencontre contre Toulouse mais le jeune William Saliba a encore montré à Reims qu’il était plus qu’un remplaçant. La finale de la Coupe Gambardella devrait se disputer sans lui, mais c’est pour la bonne cause, l’ASSE ayant vraiment sa carte à jouer pour accrocher une place européenne, dans un mois. « J’aimerais amener ce peuple vert tout là-haut », a dit Gasset, dans un sourire, hier soir. A 3 points de l’OL, 3e, et avec 2 points d’avance sur l’OM, 5e, les Verts sont plus que jamais dans la course. Ils restent sur 4 victoires et 1 nul. Et ne peuvent plus se cacher ! »

Laurent HESS