ASSE : Ghislain Printant doit déjà gérer un vestiaire en ébullition

Avec un effectif largement plus étoffé et concurrentiel que l’an passé, l’ASSE commence déjà à connaître quelques petits couacs de vestiaire.

Sous le feu de certaines critiques concernant ses compétences à diriger un club de l’envergure de l’AS Saint-Etienne, Ghislain Printant (58 ans) n’a pas franchement vécu l’entame de saison idyllique. Avec une victoire, un nul et deux défaites consécutives lors des 4 premières journées, les Verts ont même réalisé sous sa coupe leur pire démarrage depuis dix ans.

Comme si cela ne suffisait pas, des tensions sont nées dans le vestiaire ces derniers jours. Si Ghislain Printant reste apprécié de ses joueurs et garde (pour la plupart) leur adhésion, « L’Equipe » rapporte que l’ancien adjoint a eu quelques sautes d’humeur à gérer ces derniers jours.

Des petits signes extérieurs de tension

Denis Bouanga a mal vécu son passage sur le banc face à l’OM. Robert Beric s’est plaint de ne pas être suffisamment alimenté en bons ballons dans la surface. Romain Hamouma aurait quant à lui eu une « vive discussion » avec son entraîneur, lequel a aussi été contraint de parler avec Ryad Boudebouz après son début de saison décevant…

Avec les résultats en dent de scie et l’arrivée prochaine de la Coupe d’Europe, la marmite commence à bouillir du côté du Forez. Seule une victoire face au Toulouse FC ce dimanche pourrait permettre d’apaiser tout ce beau monde…

Arnaud Carond

Dans l'entretien accordé à But Saint-Etienne, à paraître ce mercredi, Denis Bouanga évoque notamment ses débuts à l'ASSE et son but contre Brest (1-1) qu'il a dédié à sa maman, qui a tendance à lui porter chance. Extrait.