ASSE : Ghislain Printant n’avait pas eu son premier choix comme adjoint

true

Au détour d’une interview, Alain Bénédet (Blagnac, 58 ans) a fait savoir qu’il aurait pu rejoindre le staff de Ghislain Printant à l’ASSE cet été.

Limogé de son poste d’entraîneur de l’AS Saint-Etienne après seulement huit journées de Ligue 1, Ghislain Printant a-t-il vraiment eu toutes les armes pour réussir avec les Verts ? L’un des premiers dossiers chauds que l’ex-n°2 de Gasset a eu à gérer était de choisir son adjoint. Après plusieurs semaines de discussions, c’est Laurent Huard (46 ans) qui a débarqué dans le Forez.

L’ex-adjoint de Francis Gillot était visé

Présenté comme un bon éducateur passé par Rennes et le PSG, l’ancien milieu de terrain n’était pas un choix de Ghislain Printant, lequel ciblait un profil plus expérimenté. L’une de ses idées était notamment d’aller vers l’ex milieu offensif ligérien Alain Bénédet (58 ans), longtemps adjoint de Francis Gillot (Sochaux, Bordeaux, Shanghai, AJ Auxerre).

Aujourd’hui entraîneur de Blagnac (National 3), Bénédet a cependant refusé le poste à l’ASSE comme il l’a confié à la radio locale « RIG » : « Ghislain Printant m’avait sollicité pour être adjoint à Saint-Étienne et Nîmes m’avait aussi contacté pour diriger son centre de formation, mais j’avais déjà dit oui à Blagnac, ce notamment car la proximité avec ma ville d’Albi m’avait convaincu ». Cela n’aurait peut-être (sans doute) rien changé à la destinée de Printant mais…

Arnaud Carond