ASSE : la déclaration d’amour de Laurent Paganelli au club

Cela fait 32 ans que Laurent Paganelli a quitté l’A.S.Saint-Etienne mais rien n’y fait : ce club colle à la peau de l’homme de terrain de Canal+. Lui qui a été formé dans le Forez et y est devenu le plus jeune joueur à évoluer en D1 en 1978 conserve un amour immodéré pour les Verts, dont il apprécie avant tout les valeurs : “On peut le tourner dans tous les sens mais Saint-Etienne, ça reste Saint-Etienne, a-t-il déclaré dans “Le Progrès”. C’est toujours aussi chaleureux. Je voyage beaucoup et je trouve que le club ressemble à son équipe. Non seulement, cette équipe me plaît, mais c’est le club en général qui me plaît”.

C’est vraiment le club parfait

Lui qui a constaté les dérives du football moderne cette saison lors du boycott de Canal+ par le PSG et l’OM constate que Saint-Etienne ne fait pas de vague parce que les hommes qui font le club gardent les pieds sur terre : “Il a quelque chose de particulier que les autres n’ont pas. L’A.S.S.E. est un vrai club de football basé sur des vraies valeurs. Cela n’enlève pas la rigueur, l’authenticité. À l’heure actuelle, c’est pour moi le club idéal. Un peu à l’image des Anglais ou des Allemands, à un autre niveau, ils ont trouvé l’équilibre parfait. Il se dégage quelque chose de fort et sensé. Tous les éléments du club fonctionnent dans leurs propres domaines. Personne ne s’intercale ou n’interfère. Il n’y a que des hommes forts placés aux bons endroits. De la même manière, je trouve les joueurs heureux. Ils sont accessibles, abordables. Je fais partie d’une autre génération et pourtant, je “colle” facile avec eux. Je suis passé à L’Etrat en fin de saison. Tout le monde est réuni et mange ensemble. Je me répète mais c’est vraiment le club parfait. »