par Bastien Aubert

ASSE : la petite phrase de Puel qui a fait tilt chez Bouanga 

Débarqué en provenance du Nîmes Olympique cet été, Denis Bouanga (25 ans) est LA bonne pioche du mercato à l’ASSE.

Claude Puel a fini de le lancer chez les Verts. 

David Wantier ne connaît pas encore l’amplitude de sa tâche cet hiver à l’ASSE. Le Monsieur Mercato des Verts peut toutefois déjà se satisfaire d’un excellent coup réalisé cet été en ayant attiré Denis Bouanga. Très souvent cité à l’ASSE ces dernières années, le milieu offensif gabonais a enfin posé ses valises dans le Forez et n’y déçoit pas grand-monde.

Joueur le plus décisif des Verts, Bouanga rayonne sur le pré mais aussi dans le vestiaire, où sa joie de vivre est communicative. L’ancien Nîmois, qui veut s’inscrire à Saint-Étienne sur la durée, est l’un des hommes de base de l’équipe de Claude Puel depuis début octobre. C’est même lors du baptême du feu du Castrais lors du derby contre l’OL (1-0) que Bouanga a franchi un cap.

« Contre Lyon, le coach a eu les mots qu’il fallait »

« Contre Lyon, le coach a eu les mots qu’il fallait, glisse le Gabonais dans So Foot. Il m’a dit : "À chaque fois qu’on a la balle, tu joueras comme un ailier ; et quand on ne l’aura pas, tu défendras comme tu le faisais à Nîmes." C’est pour ça que ça a marché. Quand je suis arrivé ici, c’était pour jouer en tant qu’ailier, mais les coachs m’ont dit que j’avais les moyens d’élargir ma panoplie. Le premier à avoir dit ça, c’était Ghislain Printant, et Claude Puel m’utilise aujourd’hui à différents postes, que ça soit sur un côté ou plus axial. Pour l’instant, ça me va très bien. »