ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Khazri, retour gagnant»
par Laurent HESS

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Khazri, retour gagnant»

L'ASSE n'a pas tremblé pour se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France à Furiani face à Bastia-Borgo (3-0). Où Wahbi Khazri a bien repris.

Sans trembler, l'ASSE a démarré l'année 2020 par une victoire face aux Corses de Bastia-Borgo dimanche, à Furiani. Mais les Verts n'ont pas brillé pour autant. Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour qu'ils ouvrent la marque sur leur premier corner, repris de volée par Wahbi Khazri et prolongé dans les filets par Arnaud Nordin, alors que Bastia-Borgo avait eu quelques situations peu avant.

Deux passes décisives pour Khazri, un doublé pour Nordin

Wesley Fofana, bien décalé par Khazri, a permis aux Verts de doubler la mise juste avant la mi-temps, avec la complicité du gardien bastiais, très fébrile. Et c'est Nordin, auteur d'un doublé, qui a inscrit le 3e but stéphanois dans le temps additionnel, sur un centre de Ryad Boudebouz. Pourtant, malgré son ampleur, ce premier succès de l'année n'a pas vraiment rassuré après un mois de décembre très difficile. A la lutte pour son maintien en National, Bastia-Borgo a posé des soucis aux Verts, à Sergi Palencia, encore dépassé, en particulier. L'ASSE a rarement dominé son sujet, par manque de maîtrise technique, et la principale satisfaction est venue de Khazri.

Mercredi à Paris, ce sera une autre paire de manches !

Eloigné des terrains pendant un mois et demi, le Tunisien a apporté sa technique, son envie, sortant sous l'ovation d'un stade qui ne l'a manifestement pas oublié. Dix joueurs étaient indisponibles à Furiani et Claude Puel devrait enregistrer un ou deux autres retours mercredi pour le déplacement au Parc, en Coupe de la Ligue, où une toute autre opposition attendra évidemment les Stéphanois, surtout que Thomas Tuchel a prévenu que ses stars joueraient. Pour les Verts, il faudra encore faire sans Denis Bouanga, dont le retour n'est pas prévu avant février. Et sans doute sans renforts extérieurs pour la deuxième partie de saison, Puel ayant répété qu'il n'avait pas de moyens du tout sur ce Mercato.