ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Puel, une entame de rêve»

true

Notre correspondant à Saint-Etienne met en avant le coaching gagnant de Claude Puel pour sa première sur le banc de l’ASSE hier contre Lyon (1-0), mais aussi le superbe coup de tête victorieux de Robert Beric.

Depuis hier soir, les vidéos du but de Robert Beric à la 90e minute du derby cartonnent. Les supporters de l’ASSE se les repassent en boucle. L’explosion du Chaudron suite au coup de tête victorieux du Slovène, sur un merveilleux centre de Ryad Boudebouz, a été à la hauteur de la frustration endurée par le peuple vert depuis le début de la saison.

Un trio Boudebouz-Abi-Diony pour débuter, il fallait oser !

Ce derby lance enfin la saison des Stéphanois. Et aujourd’hui, tout un peuple remercie Beric mais aussi Claude Puel, le successeur de Ghislain Printant. Alors qu’il n’avait eu que 24h et une séance d’entraînement pour préparer le derby, le nouveau coach des Verts a fait très fort. Sa compo a surpris avec un système en 3-4-1-2 calqué sur celui de Lyon et la présence aux avant-postes de Ryad Boudebouz, au fond du trou avant la rencontre, de Loïs Diony, ressorti du placard, et de Charles Abi, pour la première titularisation du jeune attaquant en L1. Les trois hommes se sont dépouillés, à l’image d’une ASSE qui a livré un vrai derby, qu’elle a fini par remporter aux forceps, avec ses moyens du moment. Puel n’a pas manqué de féliciter ses joueurs après le match, de louer leur état d’esprit, leur discipline, leur cohésion. Même s’il y a encore eu du déchet technique, et même si l’OL, où Sylvinho se retrouve sur un siège éjectable, a été d’une rare passivité, ce derby a été le match le plus abouti de ce début de saison pour les Verts, validant les progrès entraperçus en Ligue Europa contre Wolfsburg (1-1) quatre jours plus tôt.

Youssouf a marqué des points, Moulin invaincu en trois matches

Avec cette victoire, l’ASSE a quitté sa 20e place pour remonter à la 13e, juste devant Lyon. Si Puel estimait après la rencontre que l’équipe n’était pas encore guérie, elle va mieux, indiscutablement, et le derby va considérablement booster sa confiance. Pour sa première, Puel a réussi son coup et s’est déjà mis le public dans la poche. Il y avait pourtant des absents, des blessés, un suspendu (Hamouma). Mais comme l’a noté le Castrais, tout le monde à répondu présent dimanche soir. Boudebouz et Beric ont été décisifs, et parmi les autres satisfactions, on notera le gros match de Zaydou Youssouf au milieu. Dans ses buts, Jessy Moulin, lui, est toujours invaincu en trois matches. Il n’a pris qu’un but, contre Wolfsburg, pour deux cleans sheets contre Nîmes et Lyon, alors que Stéphane Ruffier n’avait pas réussi à garder ses cages inviolées lors des sept premiers matches de la saison, encaissant sept buts lors de ses deux dernières apparitions avant sa blessure à La Gantoise (2-3) et Angers (1-4). On a déjà hâte de voir la prochaine compo de Puel, dans quinze jours, à Bordeaux, où Ruffier sera à nouveau opérationnel… Mais sans parler du gardien (quoi que), un bon n°1, ça change quand même la vie ! A priori, ce n’est pas Roland Romeyer qui dira le contraire… »

 

Laurent HESS

 

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000