ASSE : le clin d’œil de Loïc Perrin à Ghislain Printant

true

Présent en conférence de presse à la veille de la réception du Montpellier HSC, le capitaine de l’ASSE Loïc Perrin (34 ans) a évoqué la belle série qui accompagne les Verts en L1.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Après Claude Puel, Loïc Perrin s’est présenté devant les médias ce midi pour évoquer la situation de l’ASSE. À la veille d’accueillir le Montpellier HSC, le capitaine des Verts a tenu à rappeler que leur série positive avait démarré sous la houlette de Ghislain Printant à Nîmes.

« Ce qui a changé ? La série démarrée à Nîmes, s’est-il souvenu. On a vu une solidarité et une réussite incroyable. Quand tu as la réussite, le match bascule pour toi. A chaque fois, on a gagné par un but d’écart. Physiquement on est aussi plus à notre niveau. Le challenge, c’est de continuer notre série et garder cette invincibilité. Il faut surfer sur cette réussite et qu’elle s’arrête le plus tard possible. » 

« C’est bien que ça tourne »

Concernant l’adversaire dominical, Perrin reste vigilant. « Je ne connais pas d’équipe qui vient dans le Chaudron pour perdre. La force de Montpellier est déjà qu’ils ont gardé la même ossature. Ils sont performants à l’extérieur et ne sont pas loin au classement », a-t-il rappelé devant la presse.

Enfin, le capitaine de l’ASSE a évoqué la gestion de la trêve internationale et le turnover de Puel. « On a l’habitude des semaines internationales et des pépins physiques, a-t-il glissé. On a fait quand même deux bonnes semaines de préparation. J’étais au repos à Nantes. On va avoir neuf matchs d’ici Noël. C’est bien que ça tourne. Plus que la mienne, c’est surtout la longévité d’Hilton qui est exceptionnelle. Son âge ne se voit pas sur le terrain. ça s’explique car il sent le foot. »

Bastien Aubert

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013