ASSE : le derby, la Coupe, le mercato… Christophe Galtier fait le point

A vingt-quatre heures de son 16e de finale contre Ajaccio, Christophe Galtier a fait le tour de l’actualité de l’AS Saint-Etienne.

C’est un Christophe Galtier beaucoup plus détendu que la semaine passée qui s’est présenté devant les micros ce mercredi après-midi. La victoire dans le derby dimanche a soulagé tout le monde à l’ASSE. Forcément, la préparation du 16e de finale de Coupe de France contre Ajaccio (jeudi, 21h) s’est déroulée dans la bonne humeur, d’autant qu’un nouveau renfort devrait bientôt débarquer.

Le mercato

“Franck Tabanou n’est pas encore stéphanois à l’heure où je vous parle, ce n’est pas encore signé mais il est sur la route.” Le latéral gauche devrait être prêté par Swansea jusqu’à la fin de la saison. Dans le sens des départs, Ismaël Diomandé pourrait rejoindre l’Udinese pour gagner du temps de jeu. “Il y a des propositions concernant certains de nos joueurs. Diomandé en fait partie. Il est en attente de plus de temps de jeu. S’il vient me dire qu’un club lui en propose plus, je ne me vois pas le retenir.”

Le match contre Ajaccio

C’est encore une ASSE amputée de plusieurs titulaires qui défiera le pensionnaire de L2 demain pour une place en 8es de finale de la Coupe de France. Clerc, Hamouma et Assou-Ekotto sont toujours blessés, Loïc Perrin  pourrait faire son retour contre Reims dimanche mais est encore trop court, Vincent Pajot  est suspendu et Alexander Söderlund est laissé au repos car il a terminé le derby très fatigué. En tribunes le week-end dernier, Nolan Roux est, lui, réintégré. “Il était absent pour le derby, c’était un choix, je n’étais pas satisfait de ses derniers matches”, a expliqué Galtier. Enfin, la recrue Oussama Tannane, blessée lundi, n’est pas prête de faire ses débuts : “Sa cheville a bloqué lundi sur le synthétique. Il est plâtré pour sept jours”.

La victoire dans le derby, un déclic ?

“La victoire dans le derby nous permet de préparer le match d’Ajaccio dans la bonne humeur, a expliqué Galtier. Évidemment, on aura plus de chances de se qualifier en jouant bien. On se doit de mieux jouer que contre Lyon et depuis le début de l’année. On a de la bonne volonté, de la générosité mais on a beaucoup trop de déchets. On se rend très peu disponibles, c’est à moi de trouver la meilleure formule, la meilleure complémentarité. En ce moment, dans le cœur du jeu, ça ne va pas.”

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001