ASSE : les 3 points noirs qui plombent Galtier

La mauvaise série de l’ASSE s’est poursuivie à Bordeaux (0-1). Trois points noirs plombent la continuité de l’équipe de Christophe Galtier cette saison. Explications.

La semaine dernière avait bien commencé pour l’A.S.S.E. avec sa victoire en Coupe de France au Red Star et un tirage au sort, pour les quarts de finale, à Boulogne-sur-Mer (National), qui laisse entrevoir les demies. Mais elle s’est hélas terminée par une défaite à Bordeaux, chez des Girondins dont Christophe Galtier avait dit avant la rencontre qu’ils étaient “des concurrents plus que directs”. Pourtant, les Verts ont pris le match par le bon bout. Ce sont eux qui se sont procuré les quatre premières occasions, mais ils n’ont pas su concrétiser avant de craquer sur l’une des premières incursions girondines. Le but inscrit par Rolan, juste avant la mi-temps, a suffi aux Bordelais pour s’imposer, Perrin et les siens ayant encore raté une belle occasion au retour des vestiaires par Gradel. “On a fait une bonne première mi-temps. On a eu les occasions pour marquer, mais on a manqué de réalisme et eux ont été réalistes”, regrettait le capitaine stéphanois au coup de sifflet final.

En 38 matches, l’attaque est restée muette 16 fois

“On a eu beaucoup de situations mais il y a eu énormément d’erreurs techniques à l’approche du but”, a quant à lui commenté Galtier. Les semaines passent et les maux sont toujours les mêmes. A Bordeaux, l’A.S.S.E. n’a pas trouvé le chemin des filets pour la 16e fois cette saison en 38 matches disputés toutes compétitions confondues… A ses soucis offensifs, identifiés de longue date, s’ajoutent désormais des problèmes défensifs puisque l’équipe a encaissé au moins un but lors de ses six derniers matches. L’absence de Bayal, conjuguée à celle de Pogba, se fait sentir, mais le Sénégalais devrait encore faire défaut dimanche pour la venue de Marseille alors que Baysse, sorti à la mi-temps à Bordeaux, est incertain.

Au moins 1 but encaissé lors des 6 derniers matchs

C’est toutefois une équipe phocéenne elle aussi dans le dur, après son match nul contre Reims (2-2), que l’A.S.S.E. accueillera dimanche soir. Dans un Chaudron qui devrait faire le plein, les Verts tenteront de mettre fin à leur série de cinq matches sans victoire et de décrocher leur premier succès de l’année à domicile en championnat. Ils tenteront aussi de préserver une 4e place qui ne tient plus qu’à un fil, Bordeaux étant revenu à un point, comme Monaco, qui compte un match de plus à disputer après le report de sa partie contre Montpellier le week-end dernier. “C’est maintenant que nous allons voir si nous avons cette capacité à rebondir. Nous devons montrer plus de détermination et plus de révolte quand les éléments sont défavorables. Il va falloir retrouver les vertus qui étaient les nôtres en 2014”, a prévenu Galtier.

ASSE : la relève tarde à se montrer

A plusieurs reprises depuis le début de la saison, Galtier est monté au créneau pour mettre les jeunes de l’AS Saint-Étienne devant leurs responsabilités. Depuis, alors que le groupe était particulièrement affaibli en ce début d’année, à cause des blessures et de la CAN, seuls Jonathan Bamba et Ben Karamoko ont eu du temps de jeu. Appelés dans le groupe, l’attaquant Dylan Saint-Louis, les milieux Calzim Suljic et Karl Madianga ont dû se contenter du banc, comme Maxence Chapuis avant eux. Parmi les autres néo-pros, le défenseur Jerrold Nyemeck est toujours à l’infirmerie mais Nathan Dekoké, autre défenseur, vient de faire son retour à l’entraînement, avec le groupe pro. International et champion de France U17, comme Saint-Maximin et Bamba, Dekoké a pour lui un profil et une polyvalence susceptible de jouer en sa faveur puisqu’il peut jouer latéral gauche ou défenseur central.

Notre application 100% Sainté. Il suffit de la télécharger et c’est ici : But ! Saint-Etienne