ASSE : les deux visages du club décryptés par Jean-Pierre Papin

Dans les colonnes de La Provence ce mardi, l’ex-Ballon d’Or Jean-Pierre Papin a longuement évoqué l’attaque aux deux visages de l’AS Saint-Etienne : « A l’extérieur, la seule option des Verts, c’est le contre. Avec un vrai buteur, ils pourraient jouer différemment.  Chez eux, ils pètent le feu. C’est la faiblesse des équipes françaises, excellentes à domicile et qui ne touchent pas un crayon à l’extérieur. Christophe Galtier a misé sur trois attaquants qui vont vite, sans buteur à proprement dit, mais ils peuvent tous marquer. L’idéal serait comme à l’OM de la grande époque, d’avoir un buteur et deux autres attaquants passeurs, capables de marquer aussi. A Saint-Etienne, il y a Brandao, qui est moins efficace que je ne l’étais. L’alternative, c’est donc d’avoir trois gars qui vont vite. » Une analyse intéressante puisqu’elle décrypte les raisons pour lesquelles Erding, joueur de profondeur par excellence, est titulaire loin de Geoffroy-Guichard et Brandao dans le Chaudron.