ASSE : les Tops-Flops du mois d’octobre

true

Le mois d’octobre a été celui de la révolution d’automne pour l’ASSE avec le départ de Ghislain Printant et son remplacement par Claude Puel. Un mois marqué par la victoire lors du derby et le redressement de l’équipe.

TOPS

Le but de Beric à la 90e du derby

Au coup d’envoi du derby, les Verts sont lanterne rouge de L1. Mais 48h après l’arrivée de Claude Puel, qui surprend en alignant un duo Abi-Diony en attaque, un coup de tête de Robert Beric, sur un superbe centre de Ryad Boudebouz, offre une victoire inespérée aux Verts à la 90e minute, dans un Chaudron en fusion (1-0). Pour ses débuts, Puel ne pouvait pasrêver mieux !

Le hold-up dans le temps additionnel à Bordeaux

Après quinze jours de trêve internationale, l’ASSE va prendre trois points à Bordeaux (1-0) dans le temps additionnel, au bout de l’ennui, grâce à un penalty provoqué par Arnaud Nordin, fraîchement entré en jeu. Denis Bouanga transforme la sentence avec sang-froid et les Verts s’éloignent de la zone rouge.

Les débuts de Puel

L’ancien monégasque a pris un risque en prenant la relève de Ghislain Printant juste avant le derby, alors que l’ASSE coulait à pic, même si elle venait de gagner à Nîmes (1-0) et de faire match nul contre Wolfsburg (1-1). Mais le technicien a imposé sa patte d’entrée, en remettant tout le monde au travail et en cassant les statuts. Et les résultats ont suivi, au grand soulagement de tout un peuple.

Les prestations de Bouanga, Youssouf, Saliba et Fofana

Les débuts de Claude Puel sont marqués par un changement total de philosophie. Là où ses prédécesseurs n’alignaient les jeunes que pour boucher les trous, ou presque, le Castrais leur fait pleinement confiance. Bien lui en prend. Denis Bouanga (25 ans) est souvent décisif, Zaydou Youssouf (20 ans) s’impose au milieu, William Saliba (18 ans) a rayonné en défense avant de se blesser à un pied et Wesley Fofana (18 ans) répond présent. L’avenir est en marche !

L’interim de Jessy Moulin

Touché à un doigt après les défaites à La Gantoise (2-3) et à Angers (1-4), Stéphane Ruffier avait rejoint l’infirmerie. Et en son absence, Jessy Moulin, malgré une entorse du poignet, est allé au feu. Nîmes (1-0), Wolsfburg (1-1), Lyon (1-0) : avec un seul but encaissé en trois matches, un nul et deux victoires, dont celle ramenée des Costières où il a sorti le grand jeu, le Drômois a montré une fois de plus qu’il était toujours là en cas de besoin. Respect !

Le retour de Silva contre Oleksandria

Après huit mois d’absence à cause d’une rupture du tendon d’Achille, Gabriel Silva a retrouvé les terrains en Ligue Europa contre Oleksandria (1-1). Un retour dont il se souviendra puisqu’il a marqué un but… dans chaque camp ! Surtout, le Brésilien a joué tout le match, livrant une très bonne prestation malgré son manque de rythme. Encourageant.

FLOPS

L’éviction pas classe de Printant

Au lendemain du match nul contre Wolfsburg (1-1) en Ligue Europa, Ghislain Printant a entraîné une dernière fois son groupe, à L’Etrat, le lendemain matin, avant d’apprendre son remplacement par Claude Puel. Et lors de la présentation officielle du Castrais, l’ancien adjoint de Jean-Louis Gasset en a pris pour son grade, avec deux-trois tacles appuyés de Roland Romeyer. « Il y a de bons numéros 1 et de bons numéros 2 », a notamment glissé « Roro », avant de s’excuser par la suite. Même s’il n’avait fait que dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas…

La rechute de Monnet-Paquet

C’est la tuile de ce mois d’octobre… Alors qu’il avait fait son retour dans le groupe lors du derby en prenant place sur le banc, huit mois après son opération des ligaments croisés, Kévin Monnet-Paquet a rechuté, à l’entraînement. L’autre genou, cette fois. Opéré, il restera sur le flanc toute la saison. La poisse.

Les matches nuls à domicile contre Oleksandria et Amiens

En quatre jours, les Verts ont concédé deux matches nuls à Geoffroy-Guichard contre Oleksandria (1-1) et Amiens (2-2). Le premier, face aux modestes ukrainiens, a été le plus décevant, et il a placé l’équipe en ballottage défavorable avant les matches retours de Ligue Europa. Le second, face à u,ne belle équipe picarde, est venu freiner un peu leur remontée au classement, en L1. Mais c’était pour mieux repartir le week-end suivant, contre Monaco (1-0).

La descente aux enfers de la réserve

En octobre, l’équipe réserve de l’ASSE a poursuivi son triste début de saison. Dans la zone rouge depuis l’entame de son championnat de National 2, l’équipe de Razik Nedder a enchaîné les mauvais résultats. Sans Bilal Benkhedim, suspendu un mois par le club pour indiscipline.

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000