ASSE : les Verts ne lâchent pas Kévin Monnet-Paquet

true

Opéré des ligaments croisés pour la deuxième fois en huit mois, Kévin Monnet-Paquet, très malchanceux, a reçu plusieurs hommages depuis sa rechute alors qu’une saison blanche se dessine pour lui.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

C’est la grosse tuile de la dernière trêve internationale à l’ASSE. Alors qu’il s’était fait les croisés l’hiver dernier et qu’il avait été opéré une première fois en février, Kévin Monnet-Paquet, qui venait d’effectuer son retour dans le groupe stéphanois lors du derby contre Lyon (1-0), a rechuté.

A l’entraînement, le n°22 s’est à nouveau fait les croisés, au même genou, au même endroit. Il a été opéré à Lyon par le professeur Bertrand Sonnery-Cottet jeudi dernier et devrait vivre une saison blanche. Un coup dur pour lui et pour le club, où il fait l’unanimité.

Moulin : « Il ne lâche jamais »

La preuve que KMP est très apprécié du vestiaire vert : Loïc Perrin et Jessy Moulin avaient chanté sa chanson, celle qu’ont créée pour lui les Magic Fans, juste après le cri de guerre, à la fin du derby. « Kévin, cela fait un bout de temps maintenant qu’il est là, confie Moulin. C’est quelqu’un qui ne lâche jamais. Il a un caractère de cochon mais il est très très attachant. On était très malheureux quand il s’est blessé. Il était dans une super phase. Comme il a vécu une période difficile, on a voulu lui faire un clin d’oeil. On attendait son retour. Et cette chanson, elle me fait rire. Elle est entraînante. Ce n’est pas tout le monde qui a une chanson à sa gloire. Quand on l’entend au stade, en général, c’est bon signe. » Le portier était alors loin d’imaginer que l’ancien lensois allait à nouveau être trahi par son genou…

Yahia : « Il reviendra »

Sur le site Poteaux Carrés, Alaeddine Yahia, grand ami de KMP avait confirmé la nouvelle.« J’ai eu Kévin. Il avait senti que les croisés avaient pété, l’IRM n’a fait que le confirmer. Je lui ai dit qu’on pouvait se remettre de plusieurs opérations des croisés. Je me les suis fait à 32 ans, j’ai pu jouer jusqu’à 37. Cyril Jeunechamp s’était pété deux fois les croisés coup sur coup au même genou, a peu près au même âge que Kévin. Il a pu jouer encore au moins cinq ou six ans après ça ! Dimitri Cavaré, que j’ai connu à Lens et et qui a joué à Rennes, s’est pété trois fois les croisés du genou droit. Lui aussi s’en est remis et a joué depuis un paquet de matches à Barnsley. Kévin est dégoûté mais il reviendra ! »

A 31 ans, l’ancien lensois est lié à l’ASSE jusqu’en juin 2021. En fin de contrat à l’été 2018, il avait prolongé de trois ans, sur l’insistance de Jean-Louis Gasset. Le club lui a adressé un message de soutien la veille de son opération via son Twitter et une vidéo accompagnée d’un chaleureux : « Ta famille Verte est avec toi! »

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000