ASSE : les Verts vont demander des dérogations pour Geoffroy-Guichard
par Alexandre Corboz

ASSE : les Verts vont demander des dérogations pour Geoffroy-Guichard

La capacité d'accueil des stades de L1 et de L2 maintenue à 5000 personnes jusqu'en octobre, Bernard Caïazzo a du mal à comprendre.

Comme l'a annoncé le Premier Ministre Jean Castex, la jauge maximale de 5000 supporters dans les stades sera la norme jusqu'au 30 octobre prochain. Une prolongation de cette mesure qui fait suite au rebond de cas de Covid-19 en France sur les derniers jours. Ce n'est donc pas en septembre que l'on reverra des stades pleins en Ligue 1 même si les clubs pourront toujours demander aux préfectures d'établir des dérogations aux stades ayant des capacités d'accueil très large garantissant le respect strict des mesures barrières.

« Plus logique d'avoir un pourcentage de la capacité du stade »

A "l'AFP", Bernard Caïazzo n'a pas perdu du temps pour réagir à cette annonce, déplorant le manque de logique de la mesure : « On continue à regretter cette décision, on estime qu'une jauge de 5 000 par rapport à un stade de 6 000 places, ce n'est pas pareil qu'une jauge de 5 000 dans un stade de 80 000. Cela nous paraît tout à fait illogique. Bien sûr, il y a des dérogations possibles du préfet, mais cela aurait été tellement plus logique d'avoir un pourcentage de la capacité du stade ! »

Et le président du Conseil de Surveillance des Verts a déploré l'impact sur les finances : « On est de bons soldats, mais on a parfois du mal à comprendre. Ces manques à gagner en terme de billetterie représentent des préjudices économiques indiscutables ». Il est plus que probable que la direction stéphanoise fasse des demandes de dérogation à la Préfecture de la Loire pour permettre au Chaudron de se remplir au moins au tiers de sa capacité (42 000).