par Laurent HESS

ASSE : licencié pour faute grave, Ghislain Printant demande 1,5 M€ aux dirigeants !

Remercié il y a deux mois, Ghislain Printant a été licencié pour faute grave d'après L'Equipe.

L'affaire devrait se régler aux Prud'hommes.

Selon L'Equipe, l'ASSE a notifié à Ghislain Printant, le 14 novembre dernier, son licenciement pour faute grave. L'ancien montpelliérain, de fait, n'a pas touché la moindre indemnité alors qu'il était sous contrat avec le club forézien jusqu'en juin 2021. "L'ancien adjoint de Jean-Louis Gasset réclamait juste le paiement des vingt et un mois restants de son contrat de deux ans signé le 6 juin. Pour rappel, il émargeait à 60 000 € brut mensuels (hors primes)" explique le quotidien sportif, via Bernard Lions.

Mais une faute grave lui a donc été reprochée, elle concernerait certaines déclarations... « Le club reprocherait à Printant certaines de ses déclarations publiques et actions. Son avocat devrait donc entamer une procédure de saisine du tribunal des prud'hommes pour faire entendre ses droits. Il en irait désormais, à ses yeux, d'une question d'honneur, de réparation du préjudice subi sur le plan moral, professionnel et, forcément, financier. Le tout mis bout à bout porterait sur une somme tournant autour de 1,5 M€. Une détermination qui pourrait inciter le club stéphanois à privilégier à nouveau la voie des négociations pour trouver un accord à l'amiable... »

Affaire à suivre, donc.

Laurent HESS

Pour résumer

Remercié il y a deux mois, Ghislain Printant a été licencié pour faute grave d'après L'Equipe. L'affaire devrait se régler aux Prud'hommes.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS