ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « Avec la VAR, on est en train de tuer le foot »

Notre consultant Adrien Ponsard, ancien attaquant de l’ASSE, revient sur le match nul des Verts contre Toulouse (2-2) en pointant l’utilisation de la VAR.

« J’ai regardé le match de Toulouse à la télé. On a fait vingt bonnes premières minutes mais après le penalty, on s’est écroulés. C’était portes ouvertes ! J’ai trouvé la charnière Perrin-Moukoudi très lourde, même si elle s’est ressaisie en deuxième mi-temps. M’Vila, c’est poussif cette saison, et il y a un vrai problème au milieu. Boudebouz, je ne veux pas m’acharner sur lui mais il n’est pas bon. Et les images avec son portable sur le banc, quand Printant l’a sorti, c’est pas possible !

Il n’a pas la tête au foot ou quoi ? Heureusement que Ruffier a détourné la frappe de Saïd sur son poteau parce qu’à 3-0, le match était plié. Hamouma nous a enlevé une bonne épine du pied avec son doublé. Son premier but est superbe. Et j’ai bien aimé Khazri, il a pesé, il a été vaillant. Quand il tourne autour de l’attaquant, il est dans son meilleur rôle. J’espère que cette fois, Printant aura compris : à domicile, il faut jouer avec Beric, ou alors lancer Abi.

« On vide les stades avec ces conneries »

Après, il faut quand même parler de la VAR. On est en train de tuer le foot. Bientôt les matches vont durer deux heures, le temps de vérifier chaque action. Et on voit que ça n’empêche pas les erreurs : il n’y avait pas hors jeu sur le but toulousain, et il aurait dû y avoir un penalty de plus de chaque côté.

Sur les buts de Beric, ça se joue à rien. Mais c’est vraiment frustrant de croire que tu vas gagner 3-2 et qu’après le visionnage, on te dit : « Non, il y a hors jeu d’un centimètre, ça reste à, 2-2 ». On perd cinq minutes par but. Même sur le premier but d’Hamouma, l’arbitre est allé vérifier s’il n’était pas hors jeu… Brest-Rennes, c’est une honte. Et c’était M.Turpin au sifflet, le meilleur arbitre français, soit disant… L’erreur est humaine et ça faisait le charme du foot. Là, ça devient n’importe quoi. C’est du foot-vidéo. On pourrit les matches. On joue avec nos émotions. On vide les stades avec ces conneries. Moi, je n’ai plus envie d’y aller. A chaque fois qu’il y a un but, tu dois attendre qu’il soit validé. C’est insupportable. »

Laurent HESS