ASSE – L'oeil de Laurent Hess : « Liverpool a eu Gerrard, la Roma Totti. Nous, on a eu Loïc Perrin»
par Laurent HESS

ASSE – L'oeil de Laurent Hess : « Liverpool a eu Gerrard, la Roma Totti. Nous, on a eu Loïc Perrin»

Correspondant pour But ! À Saint-Etienne, Laurent Hess rend hommage au néo-retraité Loïc Perrin, qu'il considère comme une légende de l'ASSE...

« Il y a 17 ans, quand Frédéric Antonetti avait lancé Loïc Perrin dans le grand bain, à 18 ans, j'avoue avoir été un peu surpris. Je m'était dit : « Pourquoi lui plutôt qu'un autre ? ». En fait je ne connaissais pas Loïc, je ne l'avais jamais vu jouer. Mais j'ai vite compris. Ce qui m'avait frappé chez lui, dès ses premiers pas, c'était sa maturité, son intelligence. Très tôt, ses qualités lui avaient valu des contacts haut de gamme. Arsenal et la Juventus s'étaient intéressés à lui. Il avait 20 ans. Malheureusement, ses opérations aux genoux ont freiné son ascension. Sans elles, Perrin était promis à une autre carrière, il aurait été amené à porter d'autres maillots que celui des Verts.

Il avait le niveau international

Le maillot qu'il aurait dû porter, c'est celui des Bleus. Le niveau international, Loïc l'avait, j'en suis convaincu et je suis loin d'être le seul. En 2016, c'est Laurent Koscielny qui a disputé l'Euro, pour lequel le plus Stéphanois des Verts était réserviste. Mais entre les deux joueurs, mon choix est vite fait... Ces dernières saisons, Perrin était diminué. Il avait mal aux genoux. Il jouait souvent sous infiltration. C'est ce qui l'a incité à dire stop, il a été à l'écoute de son corps.

Maudits genoux !

Si je regrette forcément son expulsion en finale de Coupe de France, je me dis aussi qu'elle fera partie de la Légende, comme celle de Zidane en finale de Coupe du Monde, en 2006. Je crois qu'on ne mesure pas la chance qu'on a eue d'avoir un joueur comme Loïc Perrin à l'ASSE, pendant toutes ces années. Au milieu, sur le côté, derrière : Perrin était bon partout. Il marquait même des buts. Le tout avec un comportement exemplaire, un grand respect du maillot vert, de ses coéquipiers, des supporters, de tout le monde. La classe, sur le terrain et en dehors. Un joueur emblématique, notre Steven Gerrard à nous. Liverpool a eu Gerrard, la Roma a eu Totti, on a eu Perrin. Respect Loïc, c'est vraiment beau ce que tu as fait ! En te souhaitant le meilleur pour ta nouvelle carrière. »

Laurent HESS