ASSE : l’ombre d’Ole Selnaes plane toujours dans le vestiaire des Verts

ASSE : l'ombre d'Ole Selnaes plane toujours dans le vestiaire des Verts

Parti au FC Shenzhen en février, Ole Selnaes (24 ans) n’a pas été tendre depuis avec l’ASSE et la ville de Saint-Étienne. Les Verts ne lui en tiennent pas rigueur.

Wahbi Khazri a l’intention d’être le fer de lance de l’ASSE dans ce sprint final de la saison. Les Verts lui rendent bien. Sitôt le match à Dijon terminé (1-0, le 22 février), l’attaquant tunisien a ainsi pris le contrôle du vestiaire sous l’œil averti de ses coéquipiers stéphanois. Il a lancé un nouveau cri de victoire au son de Bella ciao, le chant révolutionnaire remis au goût du jour par la série La Casa de Papel.

Cette petite anecdote suffit à résumer la bonne ambiance qui règne dans l’ambiance de l’ASSE cette saison. L’effectif des Verts est pourtant amputé d’un élément moteur de sa dynamique : Ole Selnaes. L’international norvégien a en effet répondu aux sirènes chinoises en signant un pont d’or au FC Shenzhen.

Selnaes a d’ailleurs marqué son quatrième but hier en championnat et a eu droit à un récent clin d’œil des Verts. L’Équipe, dans son édition du jour, glisse en effet que le vestiaire de l’ASSE a décidé de renouer avec le chant des Troillongan (enfants trolls) importé par Selnaes – « Chalala, lalalala, ooooh Saint-Étienne » – pour fêter la victoire devant les Girondins de Bordeaux. C’était dimanche dernier, à Geoffroy-Guichard (3-0). Preuve que l’ombre de Selnaes plane toujours chez les Verts.

JP