ASSE : l’ultime et originale comparaison faite à Robert Herbin

false

Pour Jacky Bonnevay, actuel adjoint de Claude Puel à l’ASSE, Robert Herbin, décédé récemment, était le Gainsbourg du football.

L’entraîneur des belles et grandes années de l’ASSE s’en est allé il y a quelques jours. Robert Herbin, le Sphinx, a en effet quitté ce monde la semaine dernière, à l’âge de 81 ans. Et vous pourrez retrouver, dès demain dans vos kiosques, un numéro spécial concocté par la rédaction de But! Sainté.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

En attendant, c’est France Football qui rend une nouvel fois hommage à Roby. Au travers, notamment, de témoignages originaux, comme c’est le cas avec celui de Jacky Bonnevay, adjoint de l’actuel entraîneur des Verts, Claude Puel. Bonnevay qui a eu comme coach Herbin alors qu’il évoluait au Red Star, club de la banlieue parisienne. Propos retranscrits par poteauxcarrés.

« C’était un mec à part, une sorte de Gainsbourg du football. »

« Le Herbin que j’ai connu avait un peu pris ses distances par rapport au foot mais il avait gardé ses principes. Il demandait à Safet Susic, qui ne défendait pas assez à son goût, de venir tacler. Et il était calme, précis dans ce qu’il voulait, plein d’humilité aussi. Jamais je ne l’ai entendu évoquer ce qu’il avait vécu. Avant les matches, il débarquait dans le vestiaire en peignoir pour faire ses mots croisés. C’était un mec à part, une sorte de Gainsbourg du football. »