ASSE : Mathieu Debuchy fait une promesse aux supporters avant d'affronter le PSG
par butfootballclub

ASSE : Mathieu Debuchy fait une promesse aux supporters avant d'affronter le PSG

Vainqueur de la Coupe de France avec Lille face au PSG, Mathieu Debuchy espère remettre le couvert vendredi avec l'ASSE, au Stade de France. « On va jouer cette finale pour la gagner », soutient-il.

But : Mathieu, jouer une finale de Coupe de France contre Paris, cela doit vous rappeler de bons souvenirs...

Mathieu DEBUCHY : Bien sûr. C'est un souvenir incroyable pour moi, l'un des meilleurs de ma carrière. Gagner la Coupe de France, en plus avec mon club formateur, contre Paris, avec un but dans les dernières minutes, c'était génial. On avait fait une belle fête.

Comment abordez-vous cette finale-là ?

On s'attend à un gros match, forcément, puisqu'en face ce sera le PSG. Les Parisiens vont vouloir la gagner. Ils auront à cœur d'être prêts, avec une grosse échéance pour eux juste après, la Ligue des champions. Ce sera difficile mais on va jouer notre chance à fond. On va jouer cette finale pour la gagner.

Comment sentez-vous l'équipe ?

Bien. Il y a beaucoup d'implication aux entraînements. Et en matches, cela s'est bien passé, avec des victoires et pas mal de buts. C'est bien pour la confiance. C'est toujours important de gagner, même en amical, même si on sait que l'opposition sera plus relevée contre Paris.

Les deux derniers matches contre le PSG se sont soldés par de lourdes défaites. Qu'est-ce qu'il ne faudra pas reproduire ?

Déjà, ce serait bien de ne pas se retrouver à dix dès le début de match. Déjà qu'à onze, c'est compliqué... Et puis il faudra faire en sorte de ne pas trop subir, d'être capables de mettre en danger cette équipe du PSG.

« C'est une saison à oublier. Mais elle est derrière nous maintenant. Ce qui compte, c'est de bien repartir. De bien lancer la nouvelle saison »

Une victoire sauverait une saison très difficile...

C'est sûr que cette saison, on n'a pas été au niveau. On finit à la 17e place en championnat. On a failli passer à la trappe. On s'est mal embarqués et à un moment on s'est retrouvés dans la charrette. C'est une saison à oublier. Mais elle est derrière nous maintenant. Ce qui compte, c'est de bien repartir. De bien lancer la nouvelle saison.

Il y a eu un changement de gardien avec la promotion de Jessy Moulin comme nouveau n°1...

Jessy est un gardien de qualité, comme Stéphane qui a prouvé pendant de longues années qu'il avait le niveau international. Maintenant, Jessy est appelé à débuter la saison. On a confiance en lui. Je ne me fais pas de souci là dessus.

Sur le plan personnel, comment vous sentez-vous ?

Je me sens très bien, à l'image du groupe. On travaille fort.

En l'absence de Loïc Perrin, le coach vous confie le brassard...

Je l'avais déjà eu l'an dernier quand il y avait eu des absences. C'est un plaisir. C'est une fierté de porter le brassard de capitaine d'un club aussi mythique. Je suis content. C'est un plus pour moi.

Quel regard portez-vous sur l'intégration de Jean-Philippe Krasso ?

Il a fait de bons matches de préparation, il a marqué des buts. C'est bien pour lui. C'est toujours bien de commencer en étant décisif. C'est un attaquant. C'est son rôle. Il a un bon état d'esprit. Il est à l'image des jeunes. Je les trouve à l'écoute. Ils sont concernés. Ils montrent beaucoup d'envie. C'est important pour l'équipe.