ASSE – Mercato : C’est fait pour Krasso, mais qui après lui ?

true

Disposant de faibles moyens sur le marché des transferts, l’ASSE, qui tient sa première recrue avec Jeah-Philippe Krasso (Epinal), se tourne vers les divisions inférieures pour faire son marché. Eclairage.

Claude Puel l’a dit : les transferts à 4 ou 5 M€, comme celui de Timothée Kolodziejczak, première recrue stéphanoise de l’été (son prêt était assorti d’une option d’achat automatique), c’est fini à l’ASSE. Les finances du club forézien, plombé par une masse salariale sans précédent, sont à sec, ce qui l’oblige à tenter des paris.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Krasso (Epinal), c’est fait

Révélation de la dernière édition de Coupe de France avec Épinal, Jean-Philippe Krasso, auteur de 4 buts dans la compétition, avait tapé dans l’oeil de Claude Puel lors du quart de finale opposant les Verts à l’équipe de National 2. L’avant-centre de 22 ans avait réduit le score pour les Spinaliens. Passé par Lorient, où il a connu Denis Bouanga, et Schiltigheim, Krasso avait aussi inscrit un doublé, au tour précédent, face à Lille (2-1). En fin de contrat fédéral avec le club vosgien au 30 juin, il a choisi l’ASSE plutôt que Nancy, qui le convoitait également. L’ASSE n’aura donc rien à débourser.

Aouchiche (PSG), Grbic (Clermont), c’est compliqué

Si l’ASSE s’apprête à officialiser cette arrivée, elle se fait moins d’illusions concernant Adil Aouchiche. En fin de contrat au PSG, le milieu offensif de 17 ans, auteur d’une belle campagne de Youth League (1 but, 2 passes décisives) et buteur en Coupe de France avec le club de la capitale, est en effet dans le viseur de nombreuses autres formations, dont Lille, Leeds et le RB Leipzig. Comme révélé dans nos colonnes, le joueur, priorité de Puel, a fait une volte-face en faisant monter les enchères alors qu’il avait accepté les propositions de l’ASSE, où son contrat était en passe d’être rédigé…

Autre dossier compliqué, celui d’Ardian Grbic. A 23 ans, l’attaquant autrichien s’est révélé en L2 avec Clermont. Acheté 600 000 € par le club auvergnat, il a inscrit 17 buts, de quoi susciter de nombreuses convoitises. L’ASSE s’était renseignée dès l’hiver dernier, mais en l’état, ces finances ne lui permettent pas de se positionner et d’autres pistes siont à l’étude dont celle du Bosnien d’Alaves Ermedin Demirovic, auteur d’une grosse saison en Suisse à Saint-Gallen.

Un match entre Opéri (Châteauroux) et Brassier (Rennes) à gauche ?

Enfin, le recrutement d’un latéral gauche ferait partie des priorités de Puel cette intersaison. Et là encore, c’est vers la L2 que les Verts pourraient se tourner. Christopher Opéri, le défenseur de Châteauroux, est suivi de longue date. La piste du Franco-Ivoirien de 23 ans, auteur de 2 buts et 1 passe décisive cette saison avec Châteauroux, où il entre dans la dernière année de son contrat, aurait été validée par Puel. Et l’ASSE fait également partie des clubs de L1 qui se sont renseignés sur Lilian Brassier, le latéral gauche du Stade Rennais, prêté cette saison par le club breton à Valenciennes, où le joueur a réalisé une saison pleine (26 matches) au sein de la meilleure défense de L2. Strasbourg et Lorient, notamment, ciblent également le défenseur, sous contrat avec Rennes jusqu’en 2022.