ASSE – Mercato : Claude Puel valide déjà deux coups estivaux
par Alexandre Corboz

ASSE – Mercato : Claude Puel valide déjà deux coups estivaux

Même si l'ASSE ne dispose pas de gros moyens, Claude Puel est sous le charme des joueurs low cost qu'il est parvenu à ramener, Aouchiche et Neyou en tête.

S'il sait l'AS Saint-Etienne « à la diète » sur ce Mercato d'été, Claude Puel n'est pas découragé pour autant. Au contraire, le Castrais est plus motivé que jamais à l'idée de tenter des coups sur de jeunes joueurs « libres ou accessibles ». Deux d'entre eux - Adil Aouchiche (ex-PSG, 18 ans) et Yvan Neyou (ex-Braga, 23 ans) – ont déjà séduit le coach qui les a mis en lumière sur "RMC" lundi soir.

Pour Aouchiche, le coach des Verts met en avant l'état d'esprit : « Il vient d’avoir 18 ans, il terminait son contrat aspirant à Paris et était demandé par toute l’Europe. Mais sa famille et ses agents voulaient le voir rester en France pour continuer à se développer ».

Autre bonne surprise : Yvan Neyou, arrivé en prêt avec option d'achat (400 000€) en provenance de Braga, et qui enquille les prestations intéressantes. Claude Puel le reconnaît : il a été bluffé par le joueur ramené par son gendre Tom Calvet.

Scotché par les débuts de Neyou contre le PSG...

« On ne pouvait pas s’attendre directement à une telle production de sa part. Lors de la finale de Coupe de France contre Paris, il a été très bon dans tous les compartiments de jeu. Au niveau de la qualité, du talent qu’il a, ça ne m’a pas étonné. Mais qu'il affiche directement ses qualités ça, ça m’a étonné. Quand un jeune joueur débute, on ne sait jamais, avec l’émotivité et la pression, s’il pourra retranscrire tout cela de suite sur le terrain », a expliqué Puel, qui savait le joueur dans un excellent état d'esprit.

« C’est un joueur revanchard, qui était à Clairefontaine, qui faisait partie des meilleurs de sa promotion, et qui s’est perdu. Il s’est retrouvé en réserve à Braga, où les changements d’entraîneurs ne lui ont pas permis de débuter en équipe première. Je continuais à le suivre lors de ses matchs avec l'équipe B, et je le trouvais très intéressant sur un plan technique, et en matière d’intelligence de jeu. Ce qu’il a confirmé lors de son entrée en jeu face à Paris, et qu’il devra encore confirmer par la suite », a-t-il ajouté.