ASSE – Mercato : des nouvelles cibles prometteuses creusées à l’étranger ?

Si Christophe Galtier entend désormais se tourner vers l’étranger pour attirer de nouveaux joueurs pendant le mercato, la stratégie vaut aux autres strates sportives de l’ASSE.

Bernard Caïazzo ne s’en est récemment pas caché dans les colonnes de But! Saint-Étienne. Pour faire progresser l’ASSE, il entend se tourner vers les marchés étrangers où les finances du club ligérien et le nez de ses recruteurs lui permettront de faire quelques jolis coups. En ce sens, l’Allemagne et le Portugal sont privilégiés, comme en atteste la piste Nelson Monte. Là où l’AS Saint-Étienne se démarque aussi, c’est dans sa volonté de préparer l’avenir dans ses catégories de jeunes, ce qu’elle a d’ailleurs déjà commencé à faire. La stratégie est confirmée par Bernard David, reconduit à son poste de directeur du centre de formation et qui insiste sur la qualité à donner au recrutement.

« On veut développer notre recrutement à l’étranger »

« La saison prochaine, on veut que les jeunes soient encadrés par des professionnels du club ou par des joueurs venus de l’extérieur. Le recrutement est quelque chose de capital. On ne fait pas un cheval de course avec un cheval de trait. On veut également développer notre recrutement à l’étranger, explique David dans les colonnes du Progrès. L’essentiel n’est pas de gagner des titres mais d’approvisionner l’équipe première. Notre objectif est d’avoir 30 % de joueurs issus du centre de formation dans l’effectif pro. On les a mais ils ne sont plus chez nous. Ils s’appellent Zouma, Guilavogui, Ghoulam, Rivière. Lyon peut garder plus longtemps ses jeunes. Ce sont les moyens financiers qui font la différence. Pour lutter contre cela, il faut être plus malin. »

Julien Perez

Téléchargez votre application 100% Sainté.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play