ASSE – Mercato : Kolodziejczak écarte un départ anticipé mais…

true

Tancé par Claude Puel samedi, le défenseur de l’ASSE Timothée Kolodziejczak (28 ans) n’entend pas quitter le Forez pour autant mais…

Timothée Kolodziejczak (28 ans) a mis les choses au clair à l’ASSE. Samedi, après la victoire (3-2 ) face au Paris FC en 16es de finale de Coupe de France, Claude Puel a fustigé son attitude. « Vous allez le voir de moins en moins. Pourquoi ? Parce que je veux garder le bon état d’esprit de l’équipe. Vous en tirez les conclusions que vous voulez », a lancé le coach des Verts en conférence de presse. Choqué par les propos tenus à son égard par son entraîneur, le défenseur de l’ASSE (28 ans) a décidé de prendre son téléphone pour lui répondre avec fermeté. 

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

S’il admet à demi-mots des difficultés en début de saison, Kolodziejczak aimerait que Puel mette plus de forme dans son management. « Je n’ai jamais contesté les choix sportifs de mes entraîneurs et je ne le ferai jamais. Je n’ai pas d’états d’âme. Ma réponse, je l’apporterai sur le terrain, a-t-il affirmé dans L’Équipe. Je suis impliqué. Ma saison de l’an passé et le classement final (4e) le prouvent. Je ne triche pas. »

« Il peut se passer beaucoup de choses »

Cet épisode douloureux remet-il en cause son avenir à l’ASSE, où il dispose d’une option d’achat obligatoire de trois ans en juin ? « Si j’ai tout mis en œuvre pour revenir ici, ce n’est pas pour repartir en janvier, mais pour faire évoluer le club, a-t-il fermement indiqué. Je le dois à nos supporters, pour qui j’ai le plus grand respect. Ils m’ont toujours soutenu et encouragé. Tout cela ne change rien à ma philosophie. Je reste pro et je ne contesterai jamais ses choix. Je ne suis pas là pour “clasher”. Mais remettre en cause mon intégrité professionnelle, ça, je ne l’accepte pas. Je vais faire le dos rond et on va voir. Il peut se passer beaucoup de choses. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013