ASSE – Mercato : le onze-type des bons plans de Ligue 2

ASSE : Europe, attente, ambition...Denis Bouanga se livre déjà

Cet été, l’ASSE a l’intention de piocher en Ligue 2 pour se renforcer. Entre joueurs déjà pistés et joueurs potentiellement intéressants, voici le onze qui pourrait convenir aux Verts.

Bingourou Kamara, 20 ans – Gardien de but – Tours FC

Déjà courtisé par le passé par l’ASSE, ce jeune gardien de but présente un profil très intéressant. Doté d’une envergure impressionnante, il a disputé 25 rencontres cette saison sous le maillot tourangeau, dont 6 sans encaisser le moindre but. Titulaire dès ses 18 ans en Ligue 2, c’est un joueur qui connaît déjà le haut niveau. Et ce d’autant plus qu’il joue avec l’équipe de France Espoirs depuis octobre 2015. Une idée en cas de départ de Stéphane Ruffier ?

Alois Confais, 20 ans – Latéral droit – Troyes

Si deux des meilleurs latéraux droits de Ligue 2 ont trouvé preneur avec Kenny Lala passé du RC Lens au RC Strasbourg et Hamari Traoré (pisté par les Verts) transféré de Reims à Rennes, le polyvalent aubois Alois Confais est lui toujours à quai. Apparu à 34 reprises cette saison, le milieu défensif reconverti latéral est certes encore jeune mais il connaît la Ligue 1. Il y a un an, plusieurs clubs de l’élite étaient prêts à fondre sur lui. Sous contrat jusqu’en juin 2019, l’international U20 a le profil de la belle affaire.

Anthony Briançon, 22 ans – Défenseur central – Nîmes

Défenseur central auteur de 6 buts (de la tête) et d’une passe décisive en 34 matches, il a raté de très peu la montée avec le Nîmes Olympique. Très solide en défense, bon à la relance, il serait suivi par l’ASSE, qui cherche en effet des joueurs correspondants à ce profil. De son côté, découvrir la Ligue 1 et le Chaudron pourrait constituer un challenge excitant après quatre saisons passées dans le Gard.

Julian Jeanvier, 25 ans – Défenseur central – Reims

Ex du LOSC, ce jeune défenseur central a réalisé une saison très intéressante du côté de la Champagne (30 matchs disputés). Élu par ses pairs dans l’équipe type de Ligue 2, il a lutté toute la saison pour tenter de remonter son club dans l’élite. Capable de marquer des buts (3 cette saison), il est surtout très solide dans les duels et techniquement très à l’aise. Il est une référence à son poste et devrait intéresser bon nombre de clubs de Ligue 1 dans les semaines à venir…

Ferland Mendy, 22 ans – Latéral gauche – Le Havre

A tout juste 22 ans, il vient de réaliser une saison très prometteuse au HAC ponctuée de cinq passes décisives et 2 buts en 35 matches de championnat. Doté d’une qualité de centre et d’une endurance physique au-dessus de la moyenne, il s’est véritablement révélé au poste de latéral gauche. A tel point qu’il est (déjà) très courtisé en Ligue 1 par de nombreux clubs (Lyon, Lille, Monaco, ASSE), qui voient en lui un joueur d’avenir. La balle est désormais dans son camp.

John Bostock, 25 ans – Milieu défensif – RC Lens

Élu meilleur joueur de Ligue 2 par l’UNFP, l’ex-grand espoir du football anglais s’est enfin relevé après des années dans l’anonymat du football belge. Cette saison, l’international trinidadien a inscrit 6 buts en 33 matches sous le maillot “sang et or”. Après l’échec du RC Lens dans sa quête de la Ligue 1, il y a fort à parier que son avenir s’écrive loin de Bollaert. En effet, les dirigeants stéphanois seraient très intéressés par son profil. En revanche, Bostock étant sous contrat jusqu’en 2018 avec le club nordiste, il faudra faire monter les enchères pour convaincre Gervais Martel, lequel a déjà refusé une offre de 2 millions d’euros.

Tanguy Ndombele, 20 ans – Milieu défensif – Amiens SC

A 20 ans, c’est l’une des révélations de la saison qui vient de se conclure à son poste de milieu défensif. Auteur de 2 buts et 7 passes décisives en 30 matches, il a été un des grands artisans de la montée in extremis des Picards en Ligue 1. Hyperactif à la récupération, son profil plaît beaucoup aux dirigeants stéphanois qui l’ont d’ailleurs supervisé à plusieurs reprises. Mieux : des contacts auraient déjà été établis entre le joueur et l’ASSE. Affaire à suivre…

Teji Savanier, 25 ans – Milieu – Nîmes

C’est l’une des belles surprises de la saison en Ligue 2. Formé à Montpellier, le milieu de terrain de poche sort d’une saison renversante avec les Crocos où il a inscrit 8 buts et délivré 13 passes décisives. Vainqueur de la Coupe Gambardella avec la génération des Belhanda et Cabella, l’intéressé est en train de rattraper le temps perdu. Mûr pour la Ligue 1 ?

Denis Bouanga, 22 ans – Attaquant- Tours FC

Prêté par le FC Lorient, il a inscrit pas moins de 16 buts en 36 matches disputés avec Tours. L’international gabonais a même eu la chance cette saison de disputer la CAN. Très concerné par les taches défensives et le sens du collectif, il sait aussi faire parler son réalisme devant le but. Dans un entretien accordé à “France Football”, il affirmait son envie de jouer en Ligue 1 la saison prochaine. Annonce qui devrait réjouir les dirigeants stéphanois, qui semblent très intéressés par le profil du 3e meilleur buteur de Ligue 2 et qui ont amorcé les contacts.

Adama Niane, 23 ans – Attaquant – Troyes

Tout simplement meilleur buteur de Ligue 2 cette saison avec 23 buts en 33 matches (plus 1 en Coupe de France), il a rayonné sur le championnat. Il a été l’un des grands artisans de la montée des Troyens dans l’élite. Capable aussi d’être décisif par la passe (à 5 reprises), il est évidemment très courtisé lors de cette intersaison. Reste à savoir si le profil de l’ancien Nantais peut correspondre au jeu prôné par Oscar Garcia.

Rachid Alioui, 24 ans – Attaquant – Nîmes

Auteur de 13 buts en 26 matches de Ligue 2 et d’une réalisation à la CAN, l’attaquant des Crocos sort d’une saison réussie malgré une fracture à la cheville l’ayant éloigné des terrains à partir de la 29e journée. Ayant porté le Nîmes Olympique toute la saison, il a cruellement manqué lors du sprint final. L’international marocain connaît la Ligue 1 et nul doute qu’une fois remis sur pied, il voudra y regoûter. Son profil de buteur mais aussi de formidable passeur (6 fois décisif) devrait convaincre bon nombre de clubs de l’élite de se pencher sur son cas cet été.

Charlie COURRENT