ASSE – Mercato : le tour de France des bons plans (1/3)

Si le marché français est difficile, l’A.S.S.E. peut tout de même y réaliser quelques bonnes affaires. Tour d’horizon, club par club, des joueurs correspondant au cahier des charges des Verts (petite indemnité de transfert, salaire inférieur à 90.000€ brut par mois). Première partie.

RC Lens 

Lanterne rouge de L1 en difficulté financière, le RC Lens va devoir céder quelques-unes de ses pépites de La Gaillette s’il veut éviter une rétrogradation administrative. A moins de 2 M€, les Verts peuvent oublier les prometteurs Jean-Philippe G’Bamin (19 ans, sous contrat jusqu’en 2019) et Wylan Cyprien (20 ans, 2017), qui devraient se monnayer entre 3 et 5 M€ et partir à l’étranger. Il reste néanmoins des paris d’avenir à tenter comme le défenseur anglais Taylor MOORE (17 ans, 2017), le milieu Benjamin BOURIGEAUD (21 ans, 2019) et les attaquants Baptiste GUILLAUME (19 ans, 2019), qui serait courtisé par Lille et Lyon, ainsi qu’Aristote MADIANI (19 ans). Annoncé du côté du Forez et libre de tout contrat, Ludovic BAAL (28 ans) dispose d’un profil intéressant mais ne fait pas l’unanimité parmi les décideurs de l’A.S.S.E.

Lille OSC

Chez les Dogues, il n’y a pas vraiment de bonnes affaires à réaliser. S’il est libre, le capitaine Rio Mavuba (31 ans) privilégiera l’étranger pour conserver des émoluments équivalents. Les Verts ont également raté le coche pour Sofiane Boufal (ex-Angers) et Sébastien Corchia (ex-Sochaux). Aujourd’hui, c’est bien trop tard. A la rigueur, si piste il devait y avoir, celle-ci mènerait à Nolan ROUX (27 ans, 2016), sur les tablettes dans le passé, mais qui devrait consentir à des efforts financiers s’il devait quitter le Nord, où il touche un salaire confortable (entre 120 et 150.000€ brut par mois).

SM Caen

Si la star de l’équipe N’Golo Kanté (sous contrat jusqu’en juin 2018) fait l’objet d’une lutte qui dépasse largement leurs moyens, les Verts peuvent néanmoins s’intéresser à trois éléments normands : l’ancien Clermontois Emmanuel IMOROU (26 ans) pour faire une bonne doublure dans les couloirs, le prometteur milieu Thomas LEMAR (19 ans) et l’attaquant prêté par Bordeaux Emiliano SALA (24 ans, 6 buts en 23 apparitions cette saison). Trois paris peu coûteux.

EA Guingamp

Claudio BEAUVUE (27 ans, sous contrat jusqu’en juin 2016) serait sans doute l’attaquant idéal pour les Verts mais il coûte un peu cher (entre 3 et 4 M€) et il devrait privilégier un départ à l’étranger, ce qui lui permettrait de toucher un plus gros salaire. L’A.S.Saint-Etienne peut malgré tout tenter sa chance. Dans les bonnes affaires, on citera Younousse SANKHARE (25 ans, 2017), un Josuha Guilavogui en puissance que le club suit avec attention, ou encore Jérémy PIED (26 ans), prêté par Nice où il est sur le départ à un an de la fin de son contrat. Autre idée pour renforcer les couloirs défensifs : Dorian LEVEQUE (25 ans), auteur d’une belle saison et lié au club jusqu’en juin 2017.

Stade Rennais

Même s’il paraît un peu cher, Benoît COSTIL (27 ans, 2017) est souvent cité parmi les remplaçants crédibles à Stéphane Ruffier en cas de départ. La piste rennaise la plus sérieuse mène toutefois à Vincent PAJOT (24 ans), libre en juin et qui a refusé de prolonger dans son club formateur. Dans un registre de sentinelle athlétique, Abdoulaye DOUCOURE (22 ans, 2017) est intéressant. Le polyvalent Benjamin ANDRE (24 ans, 2018), arrivé l’an dernier en provenance d’Ajaccio, l’est également. En revanche, Paul-Georges Ntep et Ola Toivonen, les deux attaquants-vedettes de Rennes, sont vraiment intouchables, tant au niveau du salaire que de l’indemnité réclamée.

FC Lorient

Loïc Féry étant redoutable en affaires, les Verts peuvent oublier les stars merlus que sont Jordan Ayew et Raphaël Guerreiro, hors de prix. Un temps dans le viseur, Yann Jouffre (30 ans) semble avoir laissé passer sa chance même s’il est libre. On voit également mal Lorient céder sa promesse Valentin Lavigne (20 ans), auteur d’un brillant début de saison avant sa blessure. Reste l’éternelle piste menant à Maxime BARTHELME (26 ans, 2017), la copie conforme de Franck Tabanou. Le capitaine Wesley LAUTOA (27 ans, 2016) peut aussi cadrer avec les tarifs stéphanois.

Alexandre CORBOZ