ASSE – Mercato : Loïc Perrin a joué carte sur table avec Claude Puel

true

Dans le CFC ce dimanche soir, Loïc Perrin a évoqué clairement son avenir à l’ASSE. Le défenseur de 34 ans veut rester et a eu une franche discussion avec Claude Puel en ce sens.

Si l’avenir de Loïc Perrin (34 ans) à l’AS Saint-Etienne n’est pas encore fixé, les récentes discussions entre tous les protagonistes ont au moins permis d’y voir plus clair. S’il y avait encore une part de doutes dans les derniers propos du capitaine des Verts, il n’y en a aujourd’hui plus du tout.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« Le coach dit ce qu’il pense et ça fait au moins avancer les choses »

Comme il l’a fait savoir au « Canal Football Club » ce dimanche soir, Loïc Perrin est prêt à revoir son statut pour étendre son bail d’un an : « J’avais prévu d’arrêter mais, avec le contexte, j’ai émis le souhait de continuer. J’ai envie que tout le monde soit d’accord et pense que je peux encore servir dans un groupe. Peut-être moins sur le terrain », a-t-il fait savoir à Raphaël Domenach.

Le défenseur des Verts a également reconnu avoir eu une discussion franche avec Claude Puel, sans en livrer tout le contenu : « Ce qu’il y a de bien, c’est que j’ai eu le coach au téléphone. Avec lui, c’est plutôt clair. Il dit les choses. Il dit ce qu’il pense et ça fait au moins avancer les choses… »

« Tout le monde s’était projeté pour construire un effectif sans moi »

Loïc Perrin le sait : il bouleverse les plans du club mais lui a désormais les idées claires. « Le club s’était projeté pour faire l’effectif sans moi. Le coach a dit qu’il prenait le temps de réfléchir et qu’on en rediscuterait. Je me mets à leur place, c’est pas facile. Mais j’espère quand même ne pas être trop un problème au club (…) Je ne finirai pas ma carrière ailleurs qu’ici. Si je ne prolonge pas en tant que joueur, j’entamerai ma reconversion au club. Je veux finir à Geoffroy-Guichard, je m’étais imaginé le dernier match contre Dijon… »

Les deux conditions à la prolongation de Loïc Perrin seront qu’il accepte un contrat avec un salaire largement revu à la baisse et qu’il reçoive le feu vert des médecins du club sur l’état de son genou.