ASSE – Mercato : Miguel Trauco, c’est tout pour l’attaque !

ASSE – Mercato : Miguel Trauco signe jusqu'en juin 2022 (officiel)

Avec l’arrivée de Miguel Trauco, l’ASSE mise sur un latéral très offensif, qui vient d’être élu meilleur joueur de la Copa America au Brésil à son poste…. mais qui avait perdu sa place à Flamengo, à cause de ses lacunes défensives.

Jusqu’à présent concentré sur son huitième de finale de Copa Libertadores avec Flamengo, le latéral péruvien Miguel Trauco a pu quitter le club de Rio de Janeiro l’esprit léger avec une qualification face aux Equatoriens d’Emelec. Trauco s’est envolé pour le Forez samedi dernier en remerciant ses nombreux abonnés (760 000) sur Instagram. « Merci à mes coéquipiers et aux supporters pour ces 3 années magiques.Vous serez toujours présents en moi », a glissé le Péruvien, qui devrait signer dès ce lundi un contrat de trois ans avec les Verts.

Il n’avait plus que six mois de contrat à Flamengo

Trauco arrivait en fin de contrat au 31 décembre prochain à Flamengo et il ne souhaitait rempiler, désireux de découvrir le football européen. L’ASSE n’a dû débourser qu’un peu moins d’1 M€ pour s’attacher ses services. Ce qui ressemble à un très bon coup, vu ses états de service. Arrivé à Flamengo en janvier 2017, Trauco s’était illustré dès son premier match en marquant un but et en offrant deux passes décisives, remportant dans la foulée le championnat carioca 2017. Marseille et le FC Séville avaient alors eu des vues sur lui. Trauco avait toutefois perdu sa place avec l’arrivée sur le banc de Paulo César Carpegiani, qui lui préfèrait le Brésilien Renê, plus défensif et élu meilleur latéral gauche du championnat en 2018.

Il est plus ailier que défenseur

Avec le recrutement de Felipe Luís, l’ancien international, de retour au Brésil cet été en provenance de l’Atlético Madrid, l’horizon de Trauco était complètement bouché à Flamengo, mais la Copa America a montré que le Péruvien était toujours compétitif. Nommé dans l’équipe type du tournoi, où son équipe s’est hissée jusqu’en finale, Trauco a été très en vue. Spécialiste du football péruvien, Romain Lambert présente sur le site Lucarne Opposée le nouveau latéral gauche des Verts comme un défenseur plutôt atypique, vu son goût prononcé pour l’attaque… « Miguel Trauco est un latéral ultra-offensif qui aime se projeter vers l’avant pour participer aux animations offensives. En sélection, il se fond parfaitement au schéma Gareca qui prône un football offensif avec des latéraux qui montent haut et se muent rapidement en premiers contre-attaquant. Sa qualité de passe lui permet d’offrir des caviars aux attaquants dans l’axe et ses dribbles en fond un joueur efficace en un contre un. Son pied gauche est aussi redoutable sur coups de pied arrêtés, lui conférant ainsi une palette bien plus large. Mais son profil ultra-offensif peut lui porter préjudice, on l’a vu du côté de Flamengo, où son côté ailier plus que défenseur a fini par lui coûter sa place. Ses détracteurs diront que ses principaux défauts sont sa capacité à revenir pour défendre et ses marquages parfois hasardeux bien qu’il ait été irréprochable sur ces points lors de la dernière Copa América ».

A 26 ans, Trauco se serait-il donc assagi ? Le peuple vert jugera sur pièce. Et avec l’indisponibilité de Gabriel Silva, le Péruvien pourrait être très vite lancé dans le grand bain. Peut-être même dès samedi, à Dijon, faute de réelle autre solution à gauche, où personne n’a vraiment donné satisfaction à Ghislain Printant durant la préparation.

Laurent HESS