ASSE – Mercato : pourquoi Max-Alain Gradel n’est finalement pas revenu

L’attaquant ivoirien Max-Alain Gradel aurait pu revenir à l’ASSE mais les dirigeants stéphanois ont préféré ne pas donner suite.

En manque de temps de jeu du côté de Bournemouth, où il est arrivé il y a un an, l’Ivoirien Max-Alain Gradel a été proposé à plusieurs clubs français à la fin du mercato, notamment le FC Nantes et, de façon plus surprenante, l’Olympique Lyonnais. Surprenant car “Mad Max” a porté les couleurs de l’AS Saint-Etienne de 2011 à 2015, faisant régulièrement des misères aux Gones dans le derby.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Une option trop risquée

Les Verts, d’ailleurs, ont également eu l’opportunité de faire revenir leur ancien attaquant. Mais une source interne au club nous explique que le “risque” était trop grand pour deux raisons. Financièrement, déjà, l’ASSE ne pouvait s’aligner sur les émoluments anglais de l’Ivoirien, pas enclin à faire des concessions pour entrer dans le salary cap forézien (90.000€ max). Sportivement, ensuite, Gradel a souffert une rupture des ligaments croisés il y a un an (il avait d’ailleurs été opéré à Saint-Etienne) et ne semble pas avoir retrouvé l’intégralité de ses moyens. C’est donc à Bournemouth que Max-Alain Gradel va passer les six prochains mois.

Laurent HESS

Téléchargez votre application 100% Sainté.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001