ASSE - Mercato : Puel dégraisse sec... et c'est loin d'être fini !
par Laurent HESS

ASSE - Mercato : Puel dégraisse sec... et c'est loin d'être fini !

L'ASSE comptait 51 joueurs sous contrats professionnels en 2019-20. Mais 16 d'entre eux sont déjà partis cet été, et ce n'est sans doute pas fini... Tour d'horizon.

Sans le sou malgré les ventes de Rémy Cabella, Ole Selnaes, Willy Saliba ou plus récemment celles de Franck Honorat et Vagner Dias, l'ASSE est contrainte de recruter malin cet été. C'est ce qu'elle a fait en allant chercher Jean-Philippe Krasso, Yvan Neyou et Adil Aouchiche. Et lors de la seconde partie du Mercato, Claude Puel va encore devoir la jouer fine. C'est ce que le coach stéphanois avait confié il y a quelques jours. « On se doit vraiment de réduire l’effectif sur un plan de la quantité et sur un plan financier afin de faire éventuellement quelques retouches. Sinon elles ne seraient pas permises », avait-il expliqué. l'effectif de l'ASSE affichait un trop plein de joueurs à son arrivée. L'un de ses objectifs était de dégraisser, et le club s'est employé à le faire ces dernières semaines. Au total, pas moins de 16 joueurs sous contrats professionnel ont déjà quitté le Forez.

9 joueurs étaient en fin de contrat, aucun n'est resté

Chez les gardiens, l'ASSE n'a pas renouvelé le contrat de Théo Vermot, qui s'est engagé avec Orléans (National). Alexis Guendouz, prêté à Pau l'an dernier, a rejoint l'USM Alger. Chez les défenseurs, Léo Lacroix était en fin de contrat et Loïc Perrin a pris sa retraîte. Mickaël Nadé, lui, a été prêté à Quevilly-Rouen (National), alors que le réserviste Aboubacar Sidiki Kouyaté n'a pas été conservé. Mis à l'essai par l'AC Ajaccio(L2), le latéral Alpha Sissoko n'a pas convaincu le club corse.

16 départs, 10 M€ récupérés...

Au milieu, Yohan Cabaye, en fin de contrat, a préféré quitter le club plutôt que de rempiler pour un mois afin de disputer la finale de Coupe de France. Prêté par Monaco, Jean-Eudes Aholou est rentré en Principauté. Déçue des prestations du joueur en réserve, l'ASSE a préféré mettre un terme au prêt du jeune colombien Luis Sanchez, qui devait initialement resté dans le Forez jusqu'en juin 2021, et n'a pas conservé Alexandre Valbon, un an après l'avoir fait signer un premier contrat pro d'une saison. Egalement en fin de contrat, Oussama Tannane, prêté au Vitesse Arnhem, restera au Pays-Bas. Enfin, en attaque, les dirigeants stéphanois ont transféré Franck Honorat à Brest et Vagner Dias à Metz. Prêté à Nancy (L2) la saison passée, Makhtar Gueye, lui, va poursuivre sa carrière en Belgique, à Ostende, où il s'est engagé jusqu'en 2024. Au total, ces trois transferts ont rapporté un peu moins de 10 M€. Enfin, le jeune Lamine Ghezali est prêté au SC Lyon (National) et Kleeveyns Hérelle a été laissé libre. Il était arrivé en janvier dernier, en provenances d'Avranches (National).

Une « purge » loin d'être terminée

D'autres départs sont souhaités et ce n'est pas un hasard si Puel n'a pas convié certains joueurs la semaine dernière au stage de Dinard. Stéphane Ruffier est resté dans le Forez tout comme Sergi Palencia, Miguel Trauco, en discussions avec Olympiakos, Yann M'Vila, Ryad Boudebouz, Wahbi Khazri, pisté par Trabzonspor, ou encore Loïs Diony. Autant d'éléments qui sont plus ou moins poussés vers la sortie.