ASSE – Mercato : quel avenir pour Saint-Maximin, Diomandé et Polomat ?

Allan Saint-Maximin, Ismaël Diomandé et Pierre-Yves Polomat incarnent les difficultés actuelles rencontrées par les anciens pensionnaires du centre de formation à se faire une place de choix dans l’équipe de Christophe Galtier. “But!” fait le point sur leurs situations.

Allan Saint-Maximin

Deux ans déjà qu’Allan Saint-Maximin a signé son premier contrat professionnel, et même si le club l’a prolongé (jusqu’en 2019) l’automne dernier, le benjamin du groupe pro tarde à confirmer les gros espoirs placés en lui. Après une phase aller au cours de laquelle il s’est illustré en délivrant sa première passe décisive en L1 à Marseille, “ASM” s’est ensuite blessé à la colonne vertébrale et il n’est plus réapparu chez les pros après le mois de février. Outre ses prestations mitigées, son comportement extra-sportif lui a été reproché. “Il s’est un peu perdu. Il faut qu’il se retrouve”, a expliqué Galtier. Pour qu’il s’aguerrisse, le club envisage de le prêter, en espérant qu’il se révèle comme avait pu le faire, en son temps, Bafé Gomis, lors de son prêt à Troyes. Promu en L1, le club aubois est une destination possible, tout comme Angers et le Gazélec Ajaccio. Montpellier et Lorient réfléchiraient aussi à l’idée d’accueillir le joueur.

Ismaël Diomandé

Passé professionnel il y a trois ans, Ismaël Diomandé avait vu ses débuts en L1 perturbés par des blessures à répétition. Celles-ci l’ont épargné en 2014-15 et le milieu de terrain ivoirien a réussi à se faire une place de choix dans la rotation de Christophe Galtier. Mais il n’a pas convaincu pour autant. Souvent averti, expulsé deux fois en moins d’un mois au début de l’hiver à Nice et à Montpellier, l’ancien joueur du Paris FC s’est calmé lors de la deuxième partie de saison (aucun carton), mais son déficit technique aurait fini par convaincre Galtier de la nécessité de le prêter. D’après nos informations, Nancy (L2) s’est manifesté mais l’A.S.S.E. aimerait prêter le milieu de terrain en L1. Il lui faudra pour cela, très certainement, consentir à continuer de payer une partie du salaire du joueur, qu’il avait prolongé l’an dernier (jusqu’en 2018).

Pierre-Yves Polomat

Double finaliste de la Coupe Gambardella, vainqueur de la Coupe du monde des U20 en Turquie à l’été 2013, Pierre-Yves Polomat avait réussi des débuts encourageants avec l’A.S.S.E. en Coupe de la Ligue, à Lorient, à l’automne 2012, au poste inhabituel pour lui de latéral droit. Mais le Martiniquais a ensuite disparu de la circulation, de façon assez surprenante. Prêté en L2, à Châteauroux puis à Laval, il s’est refait une santé en Mayenne où les dirigeants des “Tango” aimeraient le conserver. A un an du terme de son contrat à Saint-Etienne, Polomat intéresse aussi Niort, club partenaire des Verts. Une fois le départ de Franck Tabanou comblé, la porte devrait s’ouvrir pour lui. Mais il pourrait toutefois débuter la préparation avec le groupe, les solutions n’étant pas légion à son poste, hormis Jonathan Brison.

Laurent HESS, correspondant à Saint-Etienne.