ASSE – Mercato : quelle doit être la priorité absolue des Verts cet hiver ?

Le débat de la semaine dans But! Saint-Étienne concerne le mercato hivernal. Quelle doit-être la priorité absolue des Verts en janvier 2018 ? 

Un défenseur central

« L’ASSE possède à la mi-saison la deuxième plus mauvaise défense de L1 après Metz. Hormis Perrin, qui n’est plus tout jeune et se blesse de plus en plus souvent, les autres défenseurs sont moyens, voire faibles. Certains comme Lacroix ne sont pas au niveau requis pour porter le maillot vert, on le voit à chaque match, de façon de plus en plus criante. L’arrivée d’un défenseur central est envisagée en janvier, et heureusement ! L’ASSE suit le Caennais Da Silva, l’ancien Bordelais Brégerie, entre autres. Elle se serait aussi renseignée pour un prêt de Zouma. Mais s’il y a un défenseur central que j’aimerais voir revenir, ce serait plutôt Bayal Sall. Le colosse n’attend que ça. Après un an au Qatar, il est revenu en Europe, en Belgique, où il aligne les titularisations avec Antwerp. “Mouss” a retrouvé la forme et dans l’opération maintien que s’apprête à livrer l’ASSE, il pourrait venir donner un bon coup de main, pour pas cher. On connaît sa complémentarité avec Perrin, son état d’esprit, la force tranquille qu’il dégage. Cette solution à court terme me paraît très intéressante car, avec lui au moins, il n’y aurait pas de problèmes d’intégration, puisqu’il connaît par cœur la maison. Ce n’est pas cet hiver que les dirigeants trouveront le défenseur appelé à remplacer Perrin. Ils auront tout loisir de dénicher l’oiseau rare plus tard. Mais là, il y a urgence. Et je ne vois pas qui mieux que Bayal pourrait faire l’affaire. »

Laurent HESS

Un milieu créatif

« Soyons clair, il y a beaucoup d’urgences vitales à l’ASSE actuellement mais, pour moi, l’une des plus importantes consiste à amener du talent dans l’entrejeu. Quand je vois des milieux à trois composés uniquement de besogneux (Pajot, Selnaes, Maiga), je m’arrache les cheveux et je me dis que je vais passer 90 minutes très longues. Quand Rémy Cabella et Romain Hamouma ne sont pas là, c’est le désert. Je me dis qu’il ne peut y avoir d’autre priorité que dénicher un passeur. Un joueur pour amener du liant entre la part défensive du travail et l’attaque. Un joueur qui fait jouer les autres comme pouvait l’être Lubomir Moravcik en son temps. On va faire revenir d’Anderlecht Robert Beric, OK. Mais si personne n’arrive pour l’alimenter en ballons, le Slovène, qui est un pur joueur de surface et ne fera pas la différence tout seul, ne servira à rien. Je peux comprendre que l’axe défensif soit aussi une priorité mais, si l’ASSE a les moyens de ne faire qu’un seul gros coup, je me dis que celui-ci doit être fait au milieu. En défense, il sera toujours possible de trouver des solutions. Avec les mêmes éléments qu’aujourd’hui, Saint-Etienne fut solide à une époque… »

Alexandre CORBOZ