ASSE - Mercato : Ruffier, son départ annoncé a un premier effet notable dans le vestiaire
par Bastien Aubert

ASSE - Mercato : Ruffier, son départ annoncé a un premier effet notable dans le vestiaire

Stéphane Ruffier, poussé vers la sortie par les dirigeants de l’ASSE, a déjà provoqué un jeu de chaises musicales en interne. Explications.

L’avenir de Stéphane Ruffier s’inscrit plus que jamais en pointillés. Jeudi, Claude Puel s’est longuement penché sur le sujet en n’oubliant pas de dire que le gardien de l’ASSE n’avait plus forcément un avenir doré à Saint-Étienne. 

En cause ? La sortie de son agent Patrick Glanz qui a remis en cause ses choix de coahcing et même d’homme. Puel n’a jamais vraiment pardonné au club Ruffier d’avoir pensé être au-dessus de la mêlée. Pas plus que la majorité des supporters stéphanois, conscients de la valeur sportive intrinsèque du gardien basque mais aussi de son ego surdimensionné. 

Mercredi prochain, l’ancien gardien de l’AS Monaco a rendez-vous avec les dirigeants de l’ASSE pour savoir comment son aventure stéphanoise va se finir. Selon L’Équipe, un licenciement pour faute n’est pas à exclure. Cette option permettrait aux Verts de s’épargner le salaire juteux de Ruffier (2,8 M€ brut annuels) avant de penser à verser des indemnités aux prud’hommes. Nous n’en sommes pas encore là. 

Puel a bloqué un prêt de Bajic à Cholet

Du côté sportif, la hiérarchie des gardiens est précise dans l’esprit de Puel. Jessy Moulin sera le numéro 1 cette saison et sera épaulé par Stefan Bajic (18 ans). Manu Lonjon, dans son live Twitch de jeudi soir, a même fait savoir que le coach de l’ASSE a récemment bloqué un prêt de son jeune portier à Cholet (National) dans l’optique d’un départ à venir de Ruffier. Le vrai gagnant de cette histoire est peut-être tout trouvé.