ASSE - Mercato : une recrue made in Puel a des airs de Franck Ribéry
par Mathias Merlo

ASSE - Mercato : une recrue made in Puel a des airs de Franck Ribéry

Très en vue en finale de coupe de France, Yvan Neyou, prêté par Braga à l'ASSE, a montré ses qualités. Nicolas Usaï compare son destin à celui de Ribéry.

 

Vendredi dernier, entré à la mi-temps, Yvan Neyou a fait sa première apparition avec l'ASSE lors de la finale de la coupe de France (perdue 1-0, face au PSG). Prêté avec option d'achat par Braga, le milieu de terrain relayeur a bluffé tous les observateurs. Tonique, percutant, facile techniquement, le natif de Douala (Cameroun) pourrait être la révélation de la saison des Verts.

Interrogé par Poteaux Carrés, Nicolas Usai, entraîneur, est revenu sur le profil de Neyou. L'actuel coach de Châteauroux (Ligue 2) a côtoyé quelques mois la nouvelle trouvaille de Claude Puel. "Je n'ai côtoyé Yvan que deux mois à Sedan en National 1. J'avais été nommé entraîneur à la mi-novembre 2016. Il est parti à Laval fin janvier 2017. Il avait des problèmes à la cheville à l'époque donc il n'a dû jouer que quatre ou cinq matches avec moi. Quand je suis arrivé à Sedan, plusieurs clubs pros s'intéressaient à Yvan. A la base mon objectif était de le garder au mercato hivernal mais je me suis pas opposé à son départ. Le joueur souhaitait partir, il avait l'occasion de signer pro. Yvan a une très bonne mentalité. Il est bosseur, intelligent et c'est un passionné de football."

Malgré un parcours tumultueux, Neyou pourrait bien exploser du côté de Geoffroy-Guichard. Nicolas Usai lui prédit un destin à la Ribéry ou Valbuena. "Son parcours montre bien qu'il ne suffit pas de prendre des chemins tout tracés pour réussir. Parfois il faut prendre des chemins de traverse pour y arriver. Il éclot plus tard que d'autres. Je trouve que son cas est un très bon exemple pour des jeunes qui se retrouvent aujourd'hui en échec en centre de formation, qui vont passer par le National ou le CFA pour pouvoir rebondir. De très bons joueurs ont connu le National ou le CFA. Le Marseillais que je suis pense par exemple à deux joueurs qui ont réussi à l'OM : Franck Ribéry, qui avait joué à Boulogne et à Brest, et Mathieu Valbuena qui est passé par Libourne-Saint-Seurin."

Pour terminer, Nicolas Usai a dépeint le profil du joueur formé à l'INF Clairefontaine. "Pour revenir à Yvan, ce qui m'avait frappé, c'est sa qualité de première touche, sur le contrôle et la passe. C'est un garçon qui s'oriente très bien, ce qui lui permet de se mettre automatiquement dans le sens du jeu et de voir peut-être plus rapidement que les autres."