ASSE – Montpellier : les enjeux du match pour les Verts

false

L’ASSE reçoit Montpellier, qui n’est qu’à deux points, dimanche, à Geoffroy-Guichard. Avant d’enchaîner par un match couperet contre La Gantoise.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

En octobre, il y avait eu le derby contre Lyon (1-0). En novembre, il y a eu une victoire à Nantes (3-2) : l’ASSE a pu savourer les deux dernières coupures internationales. Surtout qu’entre temps, elle a fait un bond assez invraisemblable au classement. 20e de L1 à l’heure de débuter le derby, il y a un mois et demi, la voilà aujourd’hui 4e, avec le même nombre de points que le 3e, Angers, et un seul point de retard sur l’OM, dauphin du PSG.

Ce renouveau tient en un nom : Claude Puel. En succédant à Ghislain Printant, le Castrais a vite remis de l’ordre dans la maison verte. Celle-ci ne ressemble plus à présent à une maison de retraite pour anciens internationaux, où les places sur le terrain étaient réservées selon les statuts des uns et des autres. Non, ce temps là est fini. Aujourd’hui, tout le monde joue, tout le monde s’entraîne aussi, et comme on a quand même plus de chances d’être bon quand on s’entraîne, ça marche !

Objectif podium

Ce n’est pas un hasard si les Verts retrouvent tous ou presque leur meilleur niveau, la confiance et le sourire. A Nantes, les entrants se sont mis au diapason, que ce soit Harold Moukoudi, Miguel Trauco ou Franck Honorat, passeur décisif pour sa première apparition de la saison. A la Beaujoire, Denis Bouanga a encore porté l’équipe en signant un doublé. Le Gabonais est à la fois le meilleur buteur et le meilleur passeur stéphanois, au premier tiers de la saison. Une recrue qui s’impose, à l’image de Zaydou Youssouf.

Cette ASSE à la sauce Puel n’est pas encore un produit fini mais elle est en nets progrès, surtout dans l’état d’esprit. « La base », selon le Castrais. Pour meubler la trêve, l’ancien monégasque avait programmé un match amical contre le Servette de Genève vendredi dernier mais celui-ci a été annulé à cause de la neige. On est rentré dans l’hiver, dans le Forez. Mais le programme des deux derniers mois de l’année s’annonce chaud, avec d’entrée de jeu deux rendez-vous très importants dans le Chaudron.

Il s’agira d’abord de la réception de Montpellier, une équipe qui était venue mettre un terme aux derniers espoirs stéphanois de Ligue des champions en s’imposant (1-0) à Geoffroy-Guichard au printemps dernier. Les Héraultais ne sont qu’à 2 points au classement. Ils peuvent eux aussi rêver de podium en cas de victoire dimanche. Et dans la foulée, ce sont les Belges de La Gantoise qui se présenteront à « GG » jeudi prochain. Un match que les Verts devront gagner pour espérer s’offrir une finale à Wolfsburg, en décembre, lors de la dernière journée de la phase de groupes.

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000