ASSE – OL (1-0) : William Saliba rend hommage à Puel… et à Printant

A l’issue du derby remporté par l’ASSE face à une pâle équipe lyonnaise, William Saliba est revenu sur le rôle joué par Claude Puel, tout en rendant aussi hommage à Ghislain Printant.

But !  : William, quel est votre ressenti après cette belle victoire contre l’OL ?

William Saliba : Cela fait plaisir de gagner ce match à la maison. Comme vous le savez, un derby c’est comme une finale : ça ne se joue pas, ça se gagne. Aujourd’hui, on a fait l’essentiel. On a gagné et en plus on a mis la manière. On s’est lâché dans les duels. On ne s’est pas fait « bouffer » dans ce compartiment du jeu. A partir de là…

Voir un Chaudron bouillir comme ça au coup de sifflet final, c’était fort ?

Sincèrement, c’est magnifique. Même quand on ne gagne pas, ils sont toujours là. C’est vraiment le 12e homme et je les remercie infiniment de nous avoir poussé sur ce derby.

Qu’est-ce qui a changé avec Claude Puel ?

Chaque coach a un discours différent. Ghislain Printant avait le sien. Je le remercie pour ce qu’il a fait. Les résultats, ce n’était pas de sa faute mais bien de la nôtre. C’était nous qui étions sur le terrain et on ne pouvait s’en prendre qu’à nous-mêmes. Aujourd’hui, on a un nouveau coach… Pour moi, on avait déjà amorcé notre redressement un peu avant, à Nîmes et contre Wolfsburg. Aujourd’hui, on est récompensés.

Que vous a demandé Claude Puel avant ce match ?

Il n’a pas trop eu le temps de nous parler. Néanmoins, il a trouvé le temps de nous encourager, de nous donner de très bons conseils. Je ne vais pas tout vous dire mais cela a bien porté ses fruits (sourire).

Cette victoire va vous donner quinze jours un peu plus tranquilles…

La trêve arrive. On va pouvoir bien se reposer, savourer un peu ce succès. J’espère que ce sera le déclic pour lancer cette saison.

Laurent HESS (avec A.C)