ASSE, OM : après Puel, Thuilot s'agace de la gestion des instances après le report
par Julien Pédebos

ASSE, OM : après Puel, Thuilot s'agace de la gestion des instances après le report

Emboîtant le pas de Claude Puel, le directeur général de l'ASSE, Xavier Thuilot, a regretté le report du match face à l'OM.

Ce vendredi, l'ASSE devrait ouvrir le bal de la Ligue 1 avec un déplacement alléchant sur la pelouse de l'OM. Finalement, il n'en sera rien en raison des quatre cas positifs au Covid-19 qui ont touché le club phocéen ces derniers jours. En accord avec sa commission Covid, la LFP a donc décidé du report du match.

Pointant du doigt un « manque d'anticipation général », le directeur général des Verts Xavier Thuilot confie dans le Progrès son agacement sur la gestion de ces questions par les instances. « On commence un championnat sans le mode d’emploi. C’est incroyable. Comment la Ligue et la FFF vont faire pour assurer l’équité sportive ? (...) Il y a un vrai problème organisationnel. On ne peut pas se permettre de faire dix ou quinze fois plus d’efforts que ceux demandés à la population. Nous, on est testés deux fois par semaine et dès qu’il y en a un qui tousse, on s’arrête », rappelle le dirigeant stéphanois.

Ce dernier, dans la droite ligne de Claude Puel, veut simplement que les instances ne tombent pas dans un piège trop strict dans l'organisation des rencontres. « On veut bien subir trois fois plus de contraintes mais là, c’est sans commune mesure. Le but, ce n’est pas de dire qu’on s’en fout du virus mais de définir des conditions qui nous permettent de pratiquer notre activité », réclame Thuilot. Par ailleurs, le club stéphanois aurait aimé remplacer le match contre l'OM par une rencontre amicale contre une équipe suisse, mais cela ne sera pas possible. « On ne peut pas jouer contre elle car, là-bas, les joueurs n’ont pas l’obligation de se faire tester », affirme Thuilot.