ASSE : Loïc Perrin a une demande spéciale pour ses Verts

Après le match nul de l’ASSE face à Toulouse (2-2) et avant celui à la Gantoise jeudi, Loïc Perrin regrette les relâchements défensifs de son équipe. Et pousse un petit coup de gueule contre la VAR.

But : Loïc, ce match nul contre Toulouse n’arrange pas vos affaires…

Loïc PERRIN : On va retenir notre deuxième mi-temps. On a eu le mérite de revenir au score après avoir été menés 2-0. Et on n’a pas été loin de gagner.

Ce résultat reste une contre-performance…

Oui. On ne gagne pas chez nous. Mais on n’a pas perdu.

Comment expliquez-vous ce passage à vide en milieu de première mi-temps ?

On a eu des absences. Il y a eu des flottements. En ce moment, on est vite sanctionnés. Notre entame avait pourtant été bonne. Mais on prend deux buts sur leurs deux premières actions.

Qu’avez-vous pensé de l’arbitrage ?

Il y a eu beaucoup de situations litigieuses. La fin de match a été un peu folle. On aurait pu être plus heureux, et plus malheureux aussi. Apparemment, il y a hors jeu sur les buts de Robert (Beric)… Mais tous ces recours à la vidéo, c’est agaçant. Ça prend du temps. Ça hache le jeu. C’est très, très long. Déjà que l’ascenseur émotionnel pour nous est terrible en fin de match… Je pense que ça pourrait aller plus vite. Parfois, l’arbitre va voir la vidéo de lui-même et d’autres fois non. Il ne le fait pas sur le penalty de Yohan (Cabaye). Je ne comprends pas. Peut-être que c’est en fonction de si ça marche ou non…

Que va-t-il falloir corriger ?

Le regret, c’est d’avoir été menés. Mais on va continuer de bosser. On n’est pas en réussite mais il y a de bonnes choses. Il faut qu’on retrouve plus de solidité et qu’on finisse mieux nos actions.

Laurent HESS