ASSE : pourquoi il n’y a plus aucune chance de voir Saliba face au PSG

true

Si William Saliba peut toujours théoriquement prolonger son prêt jusqu’à la finale face au PSG, l’ASSE ne le fera plus revenir. Trop tard.

Si l’AS Saint-Etienne n’a pas encore communiqué sur le fait que William Saliba ne verra pas son prêt prolongé (et ne le fera sans doute pas avant le match de Charleroi ce mercredi), il est quasiment acquis que le défenseur de 19 ans ne sera pas présent dans dix jours pour affronter le PSG en finale de Coupe de France à Saint-Denis.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Vendredi dernier, Claude Puel avait quasiment perdu tout espoir après le match face à Nice (4-1). « Aucune avancée pour William Saliba. Plus on va dans le temps, moins ça parait plausible dans la mesure qu’un joueur a besoin de rythme. J’ai mes joueurs disponibles, je me concentre sur eux».

Quatre mois sans match, impossible d’avoir un Saliba à 100%

Pour Saliba, le fait que le Mercato français soit fermé depuis le 9 juillet n’est pas un problème. Si Arsenal lui avait ouvert la porte, même après cette deadline, il aurait pu jouer contre Paris, son cas ne nécessitant pas de certificat international de transfert (CIT). En revanche, et plus on avance dans le temps, plus Saliba prend du retard dans sa préparation. Le natif de Bondy n’a pas disputé le moindre match depuis le début du mois de mars. Quatre mois sans compétition, cela se ressent forcément.

Aujourd’hui, le délai est beaucoup trop court pour lui permettre une vraie préparation avant Paris. Il ne reste plus que deux échéances, face à Charleroi mercredi à l’Etrat puis contre Anderlecht samedi à Geoffroy-Guichard. C’est peu pour prendre du rythme. Surtout pour préparer un PSG déjà affûté en mode finale. L’ASSE ne l’a pas encore officiellement annoncé mais le retour d’Harold Moukoudi, repris du côté de Middlesbrough, a marqué la fin des espoirs pour Saliba.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008