ASSE : Puel a pris un premier éclat de Gasset

true

Claude Puel ne s’est pas caché derrière son petit doigt pour expliquer la défaite de l’ASSE à Reims (1-3). Le Castrais sait que le bilan sera forcément plus mitigé à la trêve.

L’ASSE ne sera ni la première ni la dernière équipe de L1 à boire la tasse face au Stade de Reims cette saison. Comme l’OM, le LOSC et même le PSG, les Verts ont été piégés par le pragmatisme du club marnais, dimanche, à Delaune (1-3).

Malgré un double coaching qui s’est avéré payant en seconde période, Claude Puel a su que ses Verts ne seraient pas de taille à lutter pendant 90 minutes. Selon lui, ses joueurs ont usé trop de leur énergie à courir derrière le ballon. Le Castrais l’a regretté tant il sait aussi que ses joueurs ont encore du mal à répondre présents dans les grandes affiches (hormis le derby).

L’ASSE scotchée à 25 points à la trêve ?

De fait, l’ASSE reste scotchée à 25 unités après 17 journées de L1 et pourra (au mieux) atteindre la barre des 31 points à la trêve des confiseurs. Le site Poteaux Carrés fait remarquer que les Stéphanois ont un déficit de 4 unités par rapport à la saison dernière. Les troupes de Jean-Louis Gasset avaient même atteint la coupure hivernale à la quatrième place avec 33 points au compteur.

Pour mémoire, l’ASSE (8e) recevra le PSG ce dimanche (21h) avant un déplacement périlleux à Strasbourg le samedi 21 décembre. L’hypothèse d’être fanny sur ces deux matches au couteau n’est pas à exclure.

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013