ASSE : Quelle équipe pour la finale contre le PSG ?

true

L’ASSE affronte le PSG en finale de la Coupe de France le 24 juillet. A deux semaines de l’échéance, difficile de savoir l’équipe que devrait aligner Claude Puel… Eclairage.

La finale de Coupe de France entre l’ASSE et le PSG, c’est déjà dans deux semaines, le vendredi 24 juillet. Un rendez-vous que les Verts ont préparé par un premier match amical face aux amateurs de Rumilly, avant d’affronter Nice, et pour lequel il est aujourd’hui difficile d’imaginer dans quelle composition ils se présenteront.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

En défense, Perrin devrait débuter

Dans les buts, Jessy Moulin sera aligné, sauf blessure, Claude Puel ayant décidé de lui garder sa confiance au détriment de Stéphane Ruffier. En défense, la mauvaise nouvelle est tombée mercredi dernier : l’ASSE n’a pas trouvé d’accord avec Arsenal pour permettre à William Saliba de rester au-delà du 30 juin et de participer à la finale. Loïc Perrin, qui a prolongé son contrat pour disputer la rencontre, devrait donc composer la charnière centrale avec Wesley Fofana, avec Mathieu Debuchy à droite et Miguel Trauco ou Gabriel Silva à gauche. Harold Moukoudi terminant la saison avec Middlesbrough et Timothée Kolodziejczak étant suspendus, le jeune Marvin Tshibuabua pourrait prendre place sur le banc, tout comme Yvann Maçon.

Au milieu, Moueffek et Gourna-Douath ont un bon coup à jouer

Devant la défense, Yann M’Vila semble assuré de débuter. Mais pour l’accompagner, les solutions ne sont pas légion. Mahdi Camara est suspendu, alors que Jean-Eudes Aholou et Yohan Cabaye ont quitté le club. Zaydou Youssouf, lui, est encore blessé, il ne reprendra pas la compétition avant le mois d’août. Dès lors, Puel a le choix entre titulariser Assane Diousse, comme il l’a fait jusqu’ici durant tout le parcours en Coupe de France, même si le Sénégalais ne semble pas vraiment entrer dans ses plans à longs termes (il était même absent lors du premier martch amical contre Rumilly), ou plus vraisemblablement lancer un jeune dans le grand bain. Conviés à la reprise de l’entraînement, Aimen Moueffek (19 ans) est une option, et le néo-pro Lucas Gourna-Douath (16 ans) en est une autre.

C’est devant que Puel a le plus de choix

Pour animer le jeu, Ryad Boudebouz, héros de la ½ finale contre Rennes (2-1) il y a quatre mois, part favori, mais Wahbi Khazri pourrait aussi se voir confier le poste. Sur les côtés, avec le départ à Brest de Franck Honorat, Romain Hamouma a de bonnes chances de débuter à droite, tout comme Denis Bouanga à gauche. Arnaud Nordin est une alternative, avec sa vitesse, alors que Kévin Monnet-Paquet semble partir d’un peu trop loin, lui qui vient de passer plus d’un an sans jouer. Enfin, en pointe, Puel ne pourra pas compter sur Loïs Diony, forfait après avoir lourdement chuté en VTT, pendant ses vacances. Khazri est une option mais il n’est pas exclu que Charles Abi soit aligné au Stade de France, où il avait marqué le 2e but de la victoire des U19 stéphanois en finale de la Coupe Gambardella, il y a un peu plus d’un an. La 3e option mène à la recrue Jean-Philippe Krasso, dont Puel a loué les qualités et l’état d’esprit lors de son premier point-presse.