ASSE : Romeyer craindrait un coup de tonnerre signé Caiazzo aux Etats-Unis

ASSE : Romeyer craindrait un coup de tonnerre signé Caiazzo aux Etats-Unis

Alors que la situation de Jean-Louis Gasset occupe quasiment toute l’actualité du côté de l’ASSE, une autre question reste très épineuse.

Cette question, c’est la quête d’un investisseur capable de venir soutenir l’ASSE. L’Equipe le rappelle aujourd’hui, les Verts ont dû contracter deux emprunts de 10 et 25 millions d’euros ces deux dernières années. Un choix gagnant puisque le club stéphanois, renforcée sportivement, a signé de meilleurs résultats que prévu. Tandis que la balance achats-ventes (+17,5M€) de la saison permet d’équilibrer les comptes.

Néanmoins, l’arrivée d’argent frais permettant à l’ASSE de franchir un cap reste toujours d’actualité. Encore faut-il que l’investisseur potentiel convienne à tout le monde au club. L’Equipe révèle par exemple que Roland Romeyer, le président du directoire des Verts « craindrait » que Bernard Caiazzo revienne de son déplacement aux Etats-Unis avec un « providentiel et nouvel investisseur ».

Parti à Washington avec une délégation de la LFP pour « promouvoir l’image de l’ASSE aux Etats-Unis et concrétiser des partenariats financiers » selon ses propres mots à l’Equipe, Caiazzo semble donc surveillé avec un drôle d’œil par son acolyte à la tête des Verts. De quoi rendre encore plus compliquée la gestion d’un club où Jean-Louis Gasset semble de moins en moins à l’aise dernièrement…

Julien Pédebos