ASSE, Stade Rennais, Girondins – Mercato : Moukoudi dévoile la vraie raison de son arrivée chez les Verts

La recrue de l’ASSE Harold Moukoudi, transfuge du Havre, est en interview exclusive dans l’hebdomadaire But Saint-Etienne. Le défenseur explique notamment son choix d’avoir rejoint les Verts. Extrait.

But Saint-Etienne : Harold, l’ASSE, ça s’est décidé quand ?

Harold MOUKOUDI : Fin mars début avril. J’avais d’autres sollicitations en France, Bordeaux, Rennes, et à l’étranger aussi. Mais l’étranger, ce n’était pas une option. Et j’ai vite penché pour l’AS Saint-Etienne.

Pourquoi ?

Pour tout ce que ce club représente. Je n’ai pas connu la grande époque des Verts. Je n’étais pas né. Mais j’ai quand même l’impression de l’avoir vécue tellement j’en ai entendu parler. Mon père était fan des Verts. En plus, Roger Milla a joué ici et Milla, au Cameroun, c’est une icône. J’ai été bercé par les vidéos des Lions Indomptables. Je regardais les cassettes en rentrant de l’école.

Votre père doit être fier de vous voir en Vert…

Bien sûr. Au Havre, il est venu à chaque match à domicile. Il faisait 200 km aller, 200 km retour pour me voir.

Il est de bons conseils ?

Ah ça, oui ! Même quand je fais un bon match, il trouve toujours le petit truc où j’aurais pu faire mieux.

Votre maman vous suit aussi de près ?

C’est ma première supportrice. Elle ne vient pas trop aux matches mais elle les regarde tous. Elle est devant la télé un quart d’heure avant le coup d’envoi. Mes parents sont à fond derrière moi depuis le début. Et mes sœurs aussi. Elles sont d’un grand soutien elles aussi.

L’ASSE correspond à ce que vous imaginiez avant votre arrivée ?

Oui. J’avais la bonne image du club. Les supporters, l’ambiance de Geoffroy-Guichard, ça a pesé dans ma réflexion. Et cette ferveur, on la ressent déjà avant le début du championnat. Il y a beaucoup de monde aux entraînements, aux matches amicaux.

 

LH