ASSE : un Vert a perdu du crédit avant la finale contre Paris
par butfootballclub

ASSE : un Vert a perdu du crédit avant la finale contre Paris

L'ASSE a terminé sa préparation de la finale de Coupe de France contre le PSG en s'inclinant lors de sa double opposition face à Anderlecht (1-2, 0-1). Parmi les principales déceptions figure Wahbi Khazri.

Meilleur buteur de l'ASSE en 2019-20, Denis Bouanga n'a pas réussi à trouver le chemin des filets lors de ses quatre apparitions depuis la reprise de l'entraînement des Verts. L'ancien nîmois n'a pas brillé mais si un joueur, parmi les cadres supposés, a déçu durant cette campagne de matches amicaux, c'est bien Wahbi Khazri.

Montré du doigt par Claude Puel dès le premier match contre Rumilly (4-1), le Tunisien a fini tout aussi laborieusement face à Anderlecht (0-1). Aligné en électron libre, en soutien de Jean-Philippe Krasso, il n'a pas réussi à se situer, ni à être dangereux. Deux lobs ratés du milieu du terrain, un replacement défensif suspect, un manque d'impact dans les duels et quelques reproches auprès de l'arbitre : pas sûr que sa prestation face aux Belges ait donné envie à son entraîneur de lui faire une place dans le onze de départ vendredi contre Paris.

Boudebouz a bien mieux fini que Khazri

A l'inverse de Wahbi Khazri, Ryad Boudebouz, lui, a bien terminé la première phase de préparation des Verts. Assez discret jusque-là, l'Algérien s'est offert un doublé contre Charleroi, avant de marquer l'unique buit stéphanois contre Anderlecht, sur penalty. Dans le jeu, il a apporté, se montrant disponible, affûté et plutôt inspiré, avec notamment de bonnes combinaisons avec Romain Hamouma.